[App-Store] Apps Approuvées Vol.1

Le syndrome du geek à la recherche de nouvelles apps ne se sera pas fait attendre longtemps , passer d'un iDevice old-gen au iPhone dernier cri (tiens j'entends l'écho qui s'estompe) ouvre un sacrée nombres de portes et pour peu que ce dernier soit Jailbreak c'est toutes les pans qui sautent avec.

Même si il est naturel qu'ils occupent une privilégiée , je ne parlerai pas uniquement de jeux , ce serait me reposer sur mes lauriers.

Pour ce premier maillon comme pour tout les autres à venir , je vous ferai part d'apps intéressantes de façon plus générale...

Hey Sp!nz , tu connais l'app "1001 façons de tricotter" et "les bonnes recettes de ma...

J'ai dit intéressantes ! :mrgreen:

 

 

 

 

Instagram est un service de partage de photos simple et efficace.

Si l'application n'est pas encore très connue , il y'a de fortes chances pour qu'elle se hisse au rang d'incontournable dans les mois à venir , sa particularité réside dans la gamme de filtres mise à disposition de l'utilisateur qui permet de donner plus de profondeur à ses photos.

A la manière de Twitter et de Facebook , il est possible de suivre un membre , d'interagir avec son mur , "d'aimer" les photos et de notifier son activité sur ces deux derniers ainsi que sur Flickr.

 

Par défaut , les galeries Instagram sont inaccessibles depuis un pc , cependant il est possible d'accéder à la siene en se loggant via ce portail qui agit en tant que complément.

Si vous voulez en apprécier le rendu , je vous invite à aller jeter un oeil à la péloche de Neocalimero à qui je souhaite un très bon retour parmi nous ou de suivre le compte spinzshowroom.

Lors de mes divers chasses aux jeux-vidéo , il m'est arrivé de regretter l'incompatibilité du Blackberry avec certains programmes de traitement de texte sur lesquels j'établis le plus souvent mes checklists.

Le bloc-notes c'est bien mais pouvoir importer et lire la plupart des fichiers textes depuis l'ordinateur c'est mieux , et c'est ce  que Fileapppropose.

 

Si vous vous sentez le besoin d'éditer ou de créer des fichiers directement sur votre appareil il faudra alors se tourner vers la version pro de l'application , dans le cas contraire voici la liste des types de fichiers et extensions que peux lire la version lite :

  • les images au format JPG , PNG , GIF , TIFF
  • Les fichiers PDF
  • les fichiers Microsoft Office Word , Excel et PowerPoint
  • les fichiers iWork
  • les fichiers Open Document (Open Office) Texte , Tableur , Présentation
  • les fichiers txt et RTF (Rich Text Format)
  • les fihiers audio MP3 VBR , AAC , Audible , Apple Lossless , AIFF , WAV , CAF
  • les fichiers vidéo H.264 , MPEG-4
  • les archives Safari Web Archives
  • les fichiers HTML
  • les fichiers ZIP

Le transfert de fichiers disponible par USB ou Wifi est instantané , le seul défaut que j 'en retiendrai sera l'absence d'adaptation au ratio de l'écran néanmoins remédiable indépendamment de l'application.

On passe aux apps de jeux avec le come-back du très attendu Secret of Mana.

Cette version dont le visuel a été entièrement stretché retravaillé bénéficie d'une toute nouvelle traduction effectuée cette fois-ci à partir la version japonaise du jeu.

Pour le meilleur , le scénario demeure bien plus compréhensible ce qui donne en quelque sorte une nouvelle approche le jeu , pour le pire certains éléments traduits de façon trop extrême sonne un peu plus mal.

 

Il y'a des jeux où la maniabilité du stick virtuel s'avère exécrable , c'est le cas des jeux de bastons ou encore des beat'em all.

Dans le cas de Secret of Mana , cette nouvelle prise en main requiert un certain temps d'adaptation qui se révélera être simplement correct pour un a-rpg.

Pour ne pas faire les choses à moitié , j'ai pris la peine de le tester sur un iPad et je confirme que ce handicap dépend en grande partie de la taille de l'écran , ce qui ne l'empêchera pas d'être pratiquable sur iPhone.

Les fans remarqueront au grand dam que certains glitchs ne sont plus réalisables sur ce portage.

 

 

 

 

Je pense que là , beaucoup de monde m'attendait au tournant  :mrgreen:

Je commencerai par pointer l'absence regrettable de la version Mega Black Label qui en plus de fournir de nouveaux patterns , ajoute un personnage supplémentaire répondant au doux nom printaniers de Sakura.

Cela étant dit , on tombe sur un écran d'accueil laissant le choix entre la version arcade du jeu et une aventure inédite conçue uniquement pour la nouvelle venue : la naïve Princesse Tiara de Gilverado.

Cet épisode empruntant des éléments de gameplay au rpg permet d'habiller des pieds à la tête le personnage et ainsi , de renforcer ses caractéristiques pouvant rendre la progression plus aisée.

Ces équipements peuvent être obtenus à la mort d'un ennemi ou en les achetant directement au Sakura's Shop , les vrais shmupeurs dans l'âme feront abstraction aux continues supplémentaires pouvant y être acquises.

Autre nouveauté : il est désormais possible de faire épingler la barre de vie des ennemis.

 

Comme son nom l'indique , le système inédit de Banish consiste à achever un boss en le bannissant (et non en le bénissant) , il est présentée sous la forme d'une séquence de pentagrammes à tapoter dans l'ordre et à l'issue de laquelle le boss octroie un Treasure renfermant des golds ou une pièce d'équipement , la difficulté de la séquence à rentrer est évolutive.

Le confort de jeu est au rendez-vous mais la venue des ennemis par les 2 côtés rend l'obstruction du champ de vision plus sensible que Dodonpachi R et Espgaluda II.

Comme à l'accoutumé , on retrouve un nouveau True Last Boss que ce cher Setsuan m'a gentiment spoilé contre son gré :twisted: ainsi qu'un nouveau boss intermédiaire scénaristiquement parlant.

Les degrés de difficulté supérieurs se débloquent à chaque accomplissement du jeu avec une difficulté novice imposée par défaut.

Namiki Manabu étant le compositeur des premières versions du jeu , la nouvelle bande-son de très bonne facture est spécialement composée par Takeshi Miyamoto connu pour son travail sur Pink Sweets , Muchi Muchi Pork mais également sur la série des Megaten.

Côté graphique , le charismatique Joker Jun (aka Junya Inoue) laisse place à son confrère Yukinatsu Mori exerçant en tant que mangaka (La Logique des Âmes) pour nous offrir de tout nouveaux artworks dont les faciès se rapprochent un peu du style ecchi.

Le replay value est naturellement de rigueur et la promesse de Cave quant à plus de 200 pièces d'équipements offertes périodiquement risque de rallonger considérablement la durée de vie du soft , en particulier pour les fans de Cave à l'affût de la moindre pixel additionnel.

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. DilanNoKaze dit :

    C’est con que j’ai pas iOS, du coup je me contente des App Android qui sont un peu moins variées que chez Apple. :mrgreen:

  2. Sp!nz dit :

    En même temps les développeurs ont vu juste ils misent sur Apple plutôt que chez les concurrents vu qu’ils se sont accaparés un marché juteux , mieux encore ils ont lancé une norme.

  3. neocalimero dit :

    Merci pour le copinage. Grâce à toi je vais très certainement me prendre Fileapp, par contre Secret of Mana sur iPhone, c’est juste pas possible (peut-être sur iPad mais j’ai pas essayé). J’ai beau adorer le jeu cartouche, je trouve le gameplay tactile inapproprié et en plus mes doigts étaient tout le temps devant l’écran.

    Quant à Deathsmiles, il faudrait que je l’essaye. :wink:

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :