[Retrogame-Test] The Misadventures of Flink

Flink Megadrive

The Misadventures of Flink est un jeu pour le moins étonnant à bien des égards...

Ce jeu de plateformes développé par les studios Psygnosis puis publié en 1994 sur Megadrive ne fait pas partie du catalogue japonais de la console et croyez moi nos chers amis nippons ne savent pas ce qu'ils ratent.

Plus tard l'éditeur enfoncera le clou en s'offrant un portage sur Mega-CD, l'occasion étant trop belle, les développeurs n'hésiteront pas à y intégrer une intro, entre autres.

Les créateurs de The Misadventures of Flink, Erwin Kloibhofer et Henk Nieborg, donneront naissance plus tard à l'excellent et tout aussi méconnu Lomax sur Playstation.

Cela étant dit, voyons ce que The Misadventures of Flink a sous le chapeau !

Scénario

Le jeu comte l'histoire d'un jeune héros et apprenti sorcier nommé Flink à qui est confiée la lourde de tâche de libérer les 4 sages du royaume féérique d'Imagica.

Leurs esprits capturés par le vil Wainwright ont été enfermés dans des cristaux et c'est à l'aide du strict nécessaire en matière de sorcellerie - en l'espèce son chaudron, sa magie et ses bottes - que Flink devra voler à leur secours.

The Misadventures of Flink 01

Trop rare pour ne pas être souligné : The Misadventures of Flink, outre son univers qui n'est pas sans rappeler un certain Willow, propose une traduction intégrale en français.

Gameplay

A la manière d'un Mario Bros., Flink peut éliminer ses ennemis en les piétinant ou à défaut d'avoir un rocher à porter de main, s'en servir comme projectile après les avoir préalablement assommé.

L'aspect le plus intéressant du jeu est sans l'ombre d'un doute l'utilisation des sorts de sorcellerie appris au gré des parchemins récoltés.

Ces même parchemins peuvent également contenir des conseils ou encore des recettes dressant la liste des ingrédients à récolter tout le long du jeu dans le but de réaliser de nombreuses décoctions.

Celles-ci une fois créées permettront à Flink de recourir notamment à l'usage d'un bouclier magique, de lancer un sortilège de rapetissement, de créer un familier, j'en passe et des meilleurs.

La subtilité viendra de la gestion de la barre d'énergie agissant à la fois en tant que barre de vie et de magie.

Par conséquent les sorts sont à utiliser à bon escient sous peine de se retrouver bien assez vite dans une situation critique.

The Misadventures of Flink - 02

Le seul inconvénient que l'on pourra reprocher aux développeurs, c'est celle de vouloir sans doute trop en faire en proposant une vitesse de déplacement croissante du héros mais qui reste cependant trop lente même poussée à sa limite ce qui porte cruellement atteinte au rythme du jeu.

Graphismes

Malgré un hardware plus limité que sur la console concurrente, les développeurs ont su faire preuve d'ingéniosité.

En effet, afin de pallier restriction colorimétrique (64 couleurs pour la Megadrive contre 4000 nuances sur la Super Nes), ces "magiciens" ont mis au point un procédé de tramage consistant à superposer plusieurs teintes.

La magie opère et il en résulte dès lors une palette de couleurs à la fois enchanteresse et sombre en parfaite harmonie avec l'ambiance féerique du soft.

Bande-Son

La bande-son, répétitive à certains moments, souffrant d'une certaine incohérence à d'autres est malheureusement moins convaincante.

En revanche la qualité des bruitages vient redresser un peu la barre.

The Misadventures of Flink - 03

Durée de Vie

La difficulté est parfaitement dosée ce qui permettra tant aux néophytes qu'aux joueurs confirmés d'y trouver leur compte pour une durée de vie relativement raisonnable pour le genre.

Verdict

Malgré un personnage un tantinet rigide dans ses déplacements, The Misadventures est l'un de ces jeux que bien des japonais nous envieront en sa qualité d'ersatz de - je le disais - l'excellent Willow développé par Capcom.

Le travail effectué sur le jeu est remarquable, en particulier sur l'aspect visuel qui proposait pour l'époque du jamais-vu.

Le gameplay est agréablement surprenant et original tandis que la marge de progression en matière de difficulté font de The Misadventures of Flink un jeu accessible à tous les joueurs.

Par conséquent, le jeu ne peut figurer ailleurs que dans la ludothèque d'un amateur de retrogaming, les regrettés sorciers des studios Psygnosis pouvant parallèlement être fiers de leur travail.

Note Flink

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. aivon dit :

    exelent jeux exelent test du grand spinz

    merci ca me refait vivre de bon moment( meme si j’ai juste a tourner la tete lol)

  2. Sp!nz dit :

    Grand , je ne pense pas mais passionné oui 😀
    Bienvenue 😉 et merci pour le commentaire plutôt touchant , ô étranger !

Laisser un commentaire