Current Gaming, Tests

[Test] Pokémon Version Noire & Blanche

Alors que les clichés caractérisant la licence de « jeux pour gamins » s’efforcent de disparaitre , Gamefreak enfonce le clou une bonne fois pour toute avec Pokemon Version Noire & Blanche sortis depuis peu non pas sur la très médiatisée 3DS mais bel et bien sur les DS premières générations.

Il est clair  que personne n’a échappé au syndrome Pokemon dont le concept , base même de son succès , a inspiré les plus grands (Capcom avec Monster Hunter que le talonne aux charts et Square-Enix avec Dragon Quest Monster Joker , entre autres) et tandis que l’illustre Nintendo se frotte une fois de plus les mains devant ce succès  acquis depuis bien longtemps , bon nombres d’entre nous ont d’ores et déjà pu avoir un aperçu de cette 5ème génération de Pokémon , marquant le renouveau de la licence…

Seulement sera-t-elle au goût de tout le monde ?

Exit les Pikachu , Rondoudou et Mewtwo (pour citer les plus populaires) et bienvenue à Chinchidou , Reshiam et Zekrom !

Finit les prénoms douteux , Blue et Red faisant référence aux couleurs de nôtre cher drapeau français  se voient troquer par non pas 2 mais 3 nouveaux héros (mon petit doigt me dit que nos performances en matière de football y sont pour quelque chose :mrgreen: ) dont l’un d’eux , vous en l’occurrence sera selon vos préférences un garçon ou une fille.

Passé l’éternel dilemme imposé par le choix du nom de vôtre personnage , vous ferez plus ample connaissance avec Tcheren , l’élève modèle dans toute sa splendeur qui agira en tant que rival occasionnel et Blanca l’étourdie et indécis de service ; mais également avec le professeur Keteleeria qui vous invoquera aussitôt dans son labo afin que vous puissiez choisir vôtre pokémon parmi les 3 starters à savoir : Vipélierre pour le type plante , Gruikui pour le feu et enfin Moustillon pour l’eau.

A noter que le choix n’aura aucun impact sur l’éventuelle difficulté que présentera le premier champion d’arène puisque les développeurs ont souhaité le représenter par un trio symbolisant chacun un archétype bien distinct , de quoi placer tout le monde sur un même pied de départ.

Et là où toutes les opus précédents vous contraignait à abandonner péniblement l’un des trois pokémons de départ , Pokémon Version Noire & Blanche se veux moins cruel en les remettant tout les 3 aux protagonistes du jeu.

A partir de ce moment là , c’est tout un mythe qui prend fin et on commence d’ores et déjà à perdre agréablement ses repères

Bien entendu , la quête principale reste inchangée et il va vous faudra de ce fait remplir vôtre nouveau Pokédex que le professeur améliorera fatalement une fois le première loop effectué.

A contrario de ses prédécesseurs , le scénario se veux désormais plus riche et mature en intégrant de nouveaux ennemis agissant sous l’égide de la Team Plasma et de son chef Ghetis , la silhouette et la fourberie rappelant étonnamment Kefka de Final Fantasy VI , je vous laisse imaginer de quoi il en retourne.

Vôtre mission sera de mettre fin aux agissements de cette team prétendant agir pour le bien des pokémons en les séparant de leurs maîtres , et pour cela vous pourrez compter sur les pokémons inédits de cette 5ème génération mais également sur vos compagnons pour vous soutenir à certains moments clés de l’aventure.

Chaque nouvel épisode de Pokémon apporte son lot de nouveautés en terme de gameplay et Pokemon version Noire & blanche ne déroge pas à la règle.

L’intérêt du jeu se voit décuplé par le C-Gear , un vrai couteau suisse technologique qui en plus d’inclure des fonctions déjà connus (échange , combat en ligne , etc…) embarque dans une interface plus intuitive que jamais de nouveaux modules étoffant incontestablement l’expérience de jeu.

On y retrouvera donc divers gadgets parmi lesquelles le Vokit offrant la possibilité de communiquer par chat vocal avec ses amis , celle du Hey Link vous permettant de de partir à l’aventure avec ces derniers , mais surtout la Synchronisation qui comme son nom l’indique vous octroiera la possibilité de synchroniser les infos de vos pokémons avec le serveur de la Global Link pour pouvoir vous immiscer dans leurs rêves au travers du site dédié dont on attend toujours l’ouverture .

 

Le système de combat qui introduisait déjà du 2 vs 2 récidive en étendant la limite au 3 vs 3 présenté comme une roulette sur laquelle vous devrez intervertir vos pokémons en fonction de la stratégie adopté.

Très peu exploité dans l’aventure en solo , ce dernier sera à considérer d’un tout autre angle dans les matchs qui vous attendent sur la CWF Nintendo où le le jeu ne vous aura jamais paru aussi profond.

En parallèle de tout ces nouveautés on notera également quelques conditions propres à l’obtention de certains pokémons qui se sont retrouvé plus accessibles ainsi l’impossibilité de récolter le numéros des dresseurs jalonnant les routes d’Unys qui à défaut d’être déjà inutiles ne faisaient rien d’autres que de nous gâcher de précieuses secondes à coups de « j’ai failli attraper un Ratata ! » (cool ta life !)

Une des autres grandes nouveautés que les spots publicitaires ont pu nous vanté ces derniers mois sera situé à proprement parlé au niveau du level-design.

En effet , Gamefreak s’est empressé de changer la perception du jeu en implantant de nouveaux environnements 3D , de quoi s’adonner à une modélisation plus fantaisiste qui paraitra bien plus colorée qu’elle ne l’était auparavant. , une aubaine lorsque l’on constate que les éléments du décor avaient de plus en plus tendance à se ressembler.

Prendre son mal en patience au profit d’un développement sur 3DS aurait été certes plus judicieux mais il faut bien admettre qu’en plus de permettre des cut-scenes dynamiques , cette modélisation en 3D apporte un vent de fraicheur non négligeable à la licence.

On finit par ce qui sautera aux yeux en premier (excepté ma logique à le relever en dernier 🙄 ) avec la séquence d’intro animée , une grande première sur Pokémon !

La bande-son n’est pas en reste et se voit agrémentée de nouveaux thèmes entrainants auxquels s’ajoutent d’anciens compositions cultes remis au goût du jour.

Côté bruitages , rien d’exceptionnel à noter si ce n’est les cris des pokémons jusqu’à présent inédits…

 

Si un loop vous suffit comptez quelques jours pour en venir à bout , néanmoins je doute qu’un gamer censé ne s’en contente au vue des nombreuses quêtes et nouvelles portes qui s’ouvrent une fois la ligue Pokémon terrassée…

L’aspect collectionnite qu’offre le concept de base vous garantira de très longues heures de jeu si vous aspirez à attraper les 159 nouveaux pokémons de cette génération et d’avantage si vous avez l’ambition de rassembler la totalité des pokémons , atteignant désormais la barre des 649 pokémons.

On n’oubliera pas non plus les nombreuses fonctions online dont celle du cadeau mystère qui contribuent fortement à la durée de vie du soft , et là ou la plupart des licences font passer les « vieux » épisodes comme obsolètes Pokémon fait fort en rendant tout les opus complémentaires.

En faisant table rase du passé tout en intégrant de nouveaux éléments , Pokémon repart de plus belle pour se rapprocher de plus en plus de la perfection , si elle n’est déjà atteinte…

Gamefreak ne se contente pas d’un acquis et continu à innover pour le plus grand plaisir d’une communauté qui s’efforcera de se tenir régulièrement à jour sous peine de rater des pokémons prestigieux nourrissant incontestablement l’aspect « trading » du jeu qui en est un point clé.

Avec des fonctions tirants profit du Wi-Fi , un tableau de chasse élargit et des ajouts aussi nombreux que les synonymes pouvant caractériser ce Rpg de hit , tout porte à croire que la licence Pokémon a encore de très beaux jours devant elle.

A l’heure actuelle je n’ai pour ainsi dire aucun réel reproche à faire à ce nouvel opus si ce n’est éventuellement le moteur graphique ou l’hud qui commencent à dater , mais plutôt que de chercher la petite bête je m’en vais de ce pas chercher les pokémons qu’il me manque !

Vous pourriez également aimer...

10 commentaires

  1. Nounours a dit :

    J’avais décidé de pas l’acheter de une parce que j’avais décider de me faire les 3 Layton que j’avais pas encore fait , et que pokémon pour moi tournait en rond a partir diament et perle.

    Que acheté le diamant pour 1 an et qu’ après il nous sorte la réunification avec platine . Avec 2 / 3 nouveauté qui casse pas 3 patte a un canard . Je me suis arrêté au diamant , mais celui la me tente . Mais je vais attendre dans 1 ans et demi j’aurais le Gris :joke:

  2. Nounours a dit :

    J’avais décidé de pas l’acheter de une. J’avais décider de me faire les 3 Layton que j’avais pas encore fait *honte sur moi*, et que pokémon pour moi tournait en rond a partir diamant et perle.

    Que acheté le diamant pour 1 an et qu’ après il nous sorte la réunification avec platine . Avec 2 / 3 nouveauté qui casse pas 3 pattes a un canard . Je me suis arrêté au diamant , mais celui la me tente . Mais je vais attendre dans 1 ans et demi j’aurais le Gris :joke:

  3. Tant que le fait de rater les Pokémons de la CWF Nintendo ne t’embête pas plus que ça , why not et puis il y’a toujours une communauté très active autour de Pokémon donc c’est pas perdu pour autant :D.

    Sache tout de même que le Pass Liberté pour capturer Victini ne sera pus disponible à compter du 22 Avril ^^.

  4. Lionarkh a dit :

    Très sympa le test. il y a juste une grosse faute !! Mewto (Mewtwo).
    Sinon il n’y a quasiment pas de spoil ce qui est très bien pour un test.

  5. Salut ,

    C’est corrigé , faut dire qu’on a plus tendance à parler de Mew que Mewtwo huhu , elle est vraiment loin cette génération !

  6. Bon test l’ami. Maintenant il faut que je trouve le temps de le finir et de choper Victini.

  7. Hey !

    Tant que t’as récupéré le fameux sésame ca va tu peux dormir tranquille :mrgreen:

    En ce qui me concerne j’ai bien peur de devoir passer par l’échange pour choper Celebi et les Crowns (chiens légendaires) events 🙁

    J’ai eu vent d’une technique de triche toute bête qui consiste à remplacer le code D.N.S par celui d’un pokémon event mais bon tu perds la satisfaction de choper le fameux pokémon : /

    Remarque c’est pas plus satisfaisant de le recevoir d’un coup de baguette via la CWF Nintendo 😛

  8. Nounours a dit :

    ^^ Pas Faux pour le pass , mais bon . Je suis convaincu que pokemon me manque pas ! *pika-pika*

  9. Bisounours a dit :

    Nous y voila, un classique comme tu peux le dire… En tout cas, cet opus nous fera encore une fois faire un retour en arrière, un retour à l’âge d’or, notre enfance… (Sans vouloir être romantique ou poète… :mrgreen: :mrgreen: )Je vais me le finir comme à la bonne époque: Tartine au Nutella, verre de Lait et évidemment mon meilleur ami, PIKACHU EN PELUCHE… 😆 😆

  10. Lionarkh a dit :

    J’attend maintenant l’épisode qui regroupera les deux versions ou le remake de Rubis-Saphir !
    En espérant qu’ils soient en 3D qui me donnerait un premier argument pour l’acquisition d’une Nintendo 3DS !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.