Current Gaming, Tests

[Test] House of The Dead : Overkill

Rail-Shooter mondialement connu pour son gore sans précédent et surtout sans modération , House of the Dead nous revient avec un nouveau spine-off baptisé House of the Dead : Overkill.

Autant vous dire qu’il porte plutôt bien son nom…

-Scénario : Spine-off axé sur les débuts de l’agent G , vous vous retrouvez en compagnie de son partenaire de l’époque Isaac Washington.

Ici nous avons affaire à un scénario laissant place à une quête de vengeance commune aux deux agents ; vous serez chargé de retrouver Papa Caesar , principal responsable des peines de nos deux héros…

Et malgré ce scénario pour le moins tragique , il faut croire que Sega a misé sur le trash et l’humour de ce titre et ce bien qu’il soient à la limite du tolérable à certains moments…

Malgré tout , nous pardonnerons à Isaac Washington et ce en dépit de ses incéssants « Fuck » et autres « Mother Fucker » car mise à part cela il faut reconnaître que ce personnage pour le moins original sera la source d’humour principale du jeu.

Par ailleurs nous pourront noter que chaque chapitre du jeu correspond à une parodie de situation courante dans les films d’horreurs des années 70 (Maison Hantée , Hôpital , Prison , etc…).

Films desquels Sega s’inspirera pour faire les affiches qui représenteront chaque chapitre du jeu…

-Gameplay : Le choix de Sega quant à la plateforme du jeu aura été très judicieux , car les Wiimotes que vous pourrez également insérer dans les Guns (vendues séparemment ou faisant partie d’un bundle spécifique) ne feront que renforcer l’immersion , néanmoins prenez bien le temps de calibrer celles-ci avant de vous lancer dans l’aventure…

Par ailleurs nous relèverons quelques absences d’éléments fidèles à la saga , à savoir le choix entre plusieurs embranchements ou encore la réduction des objets éparpillés « in game » qui se limitent maintenant au strict nécessaire , à savoir : kit de soins , grenades , cerveaux et également un nouvel objet qui ralentira le temps , ce qui vous permettra par la même occasion de réaliser de jolies « head shots » et ainsi de multiplier vôtre score…

Mise à part cela tout reste pour le moins fidèle à la saga comme les otages que vous devrez délivrer ou encore les boss plutôt charismatiques dans l’ensemble et aptes à recevoir vos balles…

Malheureusement la faiblesse se situera du côté de la difficulté et la déception sera grande en particulier au niveau du dernier boss qui au passage ne vaudra pas « The Magician » ou encore « The Emperor » , derniers boss respectifs des deux premiers épisodes…

Nous noterons malgré tout la possibilité d’upgrader l’arsenal mis à disposition du joueur ainsi que la possibilité d’emporter deux armes avec soi.

-Graphismes : Comme vous pouvez vous en douter , la claque graphique ne sera pas au rendez-vous car je le rappelle la Wii est la seule console Next-Gen dépourvue de l’Hd…

Malgré ce bémol Sega a su s’adapter en proposant une palette graphique rétro dans le style pellicule usée qui se fondera parfaitement dans le jeu , présenté ici sous forme de plusieurs films d’horreurs oldschool.

-Bande Son : Les divers carnages occasionnés sont proposés ici sur un son très funky toujours en parfait accord avec le look rétro du jeu.

Les basses particulièrements présentes seront très agréables à l’oreille et on pourra meme dans certains cas se surprendre à les chantonner voir les réécouter dans le Jukebox mis à disposition.

Les bruitages quant à eux sont très bien réalisés et les doublages des personnages convaincants.

A noter que l’on retrouvera la fameuse voix off annonçant le titre du jeu , voix qui est depuis le temps perçue comme un garant de qualité :).


-Durée de Vie : Que ce soit à un ou deux joueurs le jeu reste plutôt éphémère et surtout moins difficile que les précédents épisodes , cependant si vous caresser l’envie de le finir à 100 % , prévoyez une bonne journée car les défis (et les zombies) et l’arsenal qui vous attendent sont nombreux et si vous pensiez avoir terminé le jeu , vous pouvez d’hors et déjà recharger vos guns car un nouveau mode baptisé « film intégral » vous proposera de revivre ce film d’horreur avec des scènes inédites et surtout par la suite de jouer en mode dual guns.

Quoiqu’il en soit ce genre de jeux n’aura jamais de limite pour les adeptes de scoring et vous garantiera des heures voir des journées de plaisir.

-Conclusion : Cette référence en matière de Rail-Shooter s’impose comme un des meilleurs jeux du genre en compagnie des autre The Conduit et Sin & Punishment 2 également disponibles sur Wii.

Spine-off pouvant ne pas plaire à tout les fans de la série , il sera parfait dans la ludothèque des initiés n’ayant pas peur du trash à profusion et qui voudront découvrir une des licences qui a le plus de succès en salle d’arcades.

A noter que la fin du jeu laisse présager du bon quant à une nouvelle suite

Note Attribuée : 17 / 20

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.