[Retrospective] Shenmue , Le Mal-Aimé…

11 ans déjà...

11 ans qui sont jusqu'à ce jour synonymes de rêves , de déceptions et d'indénombrables rumeurs quant à une suite de Shenmue dont le projet demeure à ce jour inachevé.

Le même Shenmue qui aura généré l'un des plus gros budget de l'histoire du jeu-vidéo à savoir 70 millions de dollars , et qui aura également marqué un des plus gros échecs commercial.

Mais quels sont donc les causes de ces échecs ?

Surtout lorsque l'on voit la saga Yakuza du même éditeur faire carton plein !

Une saga sur laquelle les fans invétérés de Ryo Hazuki essayent tant bien que mal de trouver compensation car elle n'est pas sans points communs avec Shenmue.

C'est ce que nous allons essayer de voir au cours de cette review et pour cela , je vous propose de revenir 11 ans en arrière...

29 Décembre 1999 , nos amis japonais ont le privilège de découvrir Ryo Hazuki sur la console Dreamcast , le héros de la saga dite "maudite" dans un décor typiquement japonais , puisque le premier opus se déroule dans la ville de Yokosua en l'année 1986.

Notre jeune héros assiste au meurtre de son père dans le dojo familial qui va s'en suivre d'une quête de vengeance riche en péripéties , quête à laquelle vous allez prendre part dans un système peu commun à cette époque , j'ai nommé le système "FREE" (Full Reactive Entairtenment Eyes) qui offre de nombreuses possibilités au joueur parmi lesquelles :

-De nombreuses quêtes.

-la possibilité de trouver un boulot permettant de financer divers achats.

-la possibilité de s'hydrater en achetant une cannette.

-la possibilité de faire une collection de gashapon en insérant une pièce dans la machine adéquate.

-la possibilité de jouer dans des game center.

et j'en passe des meilleurs...

Autant le dire tout de suite , tout est mis en oeuvre pour que le jeu assure une durée de vie incroyablement élevé et une immersion sans précédent puisqu'en plus de cela , les graphismes sont une révolution pour l'époque , les musiques sont en parfaite adéquation avec le style et l'ambiance du jeu et le système de combat pourvu également d'un système QTE (Quick Time Event) renforce au possible le dynamisme de celui-ci...

Autrement dit rien n'est à jeter !

Les japonais l'auront d'ailleurs confirmé puisque le premier épisode de Shenmue se sera écoulé à 1 million d'exemplaires au pays du soleil levant et ce malgré le peu voir l'inexistence de campagnes promotionnelles , ce qui est d'autant plus étonnant lorsque l'on voit tout les moyens mis en oeuvre pour assurer les promotion de jeux actuels tels que Yakuza ou encore Final Fantasy XIII...

Puis Shenmue arriva 1 an trop plus tard en occident pendant que Sega affrontait la dure réalité en constatant la chute libre des ventes de la Dreamcast , chute principalement dû aux multiples opérations marketings de son principal concurrent de l'époque à savoir Sony qui venait de sortir sa fameuse Playstation 2...

Shenmue se sera malgré tout fait une place en Amérique puisque celui ci aura été vendu à 500000 exemplaires à contrario de l'Europe qui elle a recensé une fourchette estimé entre 100000 et 250000 ventes...

Un taux de ventes pouvant être expliqué par la barrière de la langue car contrairement à toute attente Shenmue n'a pas bénéficié de traduction française et c'est donc en anglais que les possesseurs français du jeu ont du le faire...

Malheureusement pour Sega , le cocktail "Shenmue & Dreamcast" ne séduit pas le public et les ventes de la console n'en reste pas moins faible...

Et c'est en 2001 que l'éditeur va s'asséner un coup fatal , en sortant la suite de Shenmue.

Associé à cela , la mort du créateur de la Dreamcast et PDG de Sega , j'ai nommé Isao Okawa , qui aura multiplié les requêtes auprès de Microsoft quant à une éventuelle rétrocompatibilité entre leurs consoles respectives...

Shenmue 2 aura également bénéficié d'un accueil très mitigé , d'autant plus qu'aucune version américaine n'existait alors qu'en parallèle la version européenne était toujours pourvue de la langue de Shakespear...

Pour les américains Shenmue 2 aura été synonyme d'import et également d'attente puisqu'un portage sur Xbox vit le jour 1 an plus tard avec un maigre bonus en compensation du retard.

Le verdict tombe , les ventes de Shenmue 2 ne sont guère meilleures que celles de son précurseur et laisseront les joueurs sur leur faim jusqu'à aujourd'hui.

Sega aura multiplié les fiascos commerciaux au travers de l'oeuvre mal-aimée de Yū Suzuki (Space Harrier , Daytona USA , Virtua Fighters...) , principalement issus :

-D'une campagne promotionnelle quasi-inexistante

-Du développement du projet sur une machine en voie de disparition de par son line-up vraiment limité dans l'ensemble (mais que de qualité)

-D'une absence de traductions autre qu'anglaise

Quoiqu'il en soit Shenmue continue à nourrir les fantasmes de certains quant à l'éventuelle reprise du projet , des rumeurs dont certaines pour le moins loufoques court les forums avant d'être aussitôt démentis...

Certains verront le come back récent de Ryo Hazuki (dans Sonic & Sega All-Stars Racing) comme une lueur d'espoir laissant présager un retour de la licence , d'autres l'inteprêteront comme une simple compensation de la part de l'éditeur...

Comme on dit dans le jargon...

Wait & See...

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. Trev dit :

    mal aimé des chiffres de vente, unanimement adoré des puristes alors que beaucoup de jeux font l’inverse aujourd’hui

  2. Sp!nz dit :

    Je confirme…

    Ce jeu restera pour moi un vrai bijou

Laisser un commentaire