Commandes, Current Gaming, Tests

[Précommande] Pack Spécial Xenoblade Chronicles & Preview

Il y a des jeux que je serais prêt à racheter rien que pour le plaisir de les parcourir dans des conditions optimales.

C’est le cas de Xenoblades Chronicles , un A-RPG sur lequel j’avais déjà jeté mon dévolu pour son tarif moyennant environ 1500 ¥ chez les rois du bargain japonais.

Malgré la récente annonce de l’N-Pad la Wii U , la localisation du jeu est une raison suffisamment convaincante pour ne pas ranger la Wii dans sa boite et je vais vous le démontrer dès aujourd’hui car il y’a de fortes chances pour que j’émette depuis l’archipel nippone lors de sa sortie prévue pour le 17 Août.

A la manière de Monster Hunter Tri 3 ou de Golden Eye 007 , Xenoblade Chronicles sera proposé dans une version standard (sans blague !) et dans un pack alternatif (merci à Dilanokaze pour m’avoir signalé l’ouverture des précos) accompagné d’une manette de couleur rouge tandis que la présence d’un poster dédicacé par Tetsuya Takahashi reste encore à confirmer pour la France.

Le jeu bénéficiera de sous-titres français et laissera au joueur le choix entre les doublages américains ou japonais , il est signé Monolith Software , le même studio de développement auquel on doit la série Xenosaga ou encore les excellents et tout autant éphémères Baten Kaitos.

Le scénario imaginé donc par le scénariste de Xenogears relate un conflit opposant les humains (Ohms) aux machines (Kishihe) , héritage d’une lutte entre deux entités divines nommés Kyoshin et Kishin.

Ces titans figés au moment de porter leur dernière estocade abritent à leur bord les deux factions rivales qui ouvriront le bal en plongeant le joueur au coeur d’une bataille mené par Dunban et sa lame Monado.

Cette lame sacrée scénaristiquement importante se retrouvera quelques jours plus tard dans les mains d’un rare élu aspirant depuis l’incident à une quête de vengeance.

Ce héros juvénile portant un lourd fardeau se prénomme Shulk et c’est lui que vous contrôlerez tout au long d’une aventure bercée par une bande-son exquise.

 

Je connais que trop bien les MMORPG et si je vous en parle c’est que Xenoblade Chronicles y puise ses meilleurs atouts à commencer par la liberté d’exploration.

En effet , bien que les environnements soient délimités par la corpulence de ses hôtes , ils n’en restent pas moins très vastes et cela vaux aussi bien pour les villes que pour les milieux naturels.

Malheureusement la finition des textures rend le tout moins appréciable qu’un certain Shadow of Colossus pourtant issu de la génération 128 bits , ce qui le rendra techniquement parlant un tantinet dépassé si l’on considère l’année écoulée depuis sa sortie japonaise.

Pour continuer de peser le pour et le contre , il est également bon de soulever un point : l’animation des personnages à la limite du risible.

Heureusement , le gameplay , et c’est là tout l’intérêt du jeu fait preuve d’une richesse absolue au point où il faudra compter sur une véritable encyclopédie de tutoriaux pour en maîtriser tout le potentiel.

l’HUD reprend le cachet stéréotypé du meuporg qui se manifeste par la présence d’une barre d’action (battle palette) dans lesquels sont repartis les arts , ainsi que par l’affichage du statut de ses coéquipiers.

 

Si je devais comparer le système de combat de Xenoblade Chronicles à un  jeu bien connu , je penserai tout de suite à Final Fantasy XII mais alors juste sur la forme.

Outre les systèmes d’améliorations de compétences et de spécifications des protagonistes , de nombreux mécanismes tels que la gestion de cooldowns , les jauges de haine , de tension ainsi que la présence de QTE permettront aux fins tacticiens d’y trouver bon compte et de prendre part à des combats palpitants.

Autre détail qui a réussi à me séduire : celui des équipements qui ont un réel impact sur l’apparence du personnage et ce , jusqu’aux cinématiques mise en scènes de manière relativement efficace.

La durée de vie n’est pas en reste et le jeu s’offre un bel éventail de quêtes annexes agrémentées d’un relationnel à prendre en compte entre le joueur et les PNJ pour assister à des scènes cachées.

Tout ça fait référence à mes ressentis fraîchement re-confirmés au cours de cette semaine et auxquels je joindrais cette interview très intéressante des deux scénaristes du jeu.

Pour en revenir à la question du poster , la possibilité que ce dernier demeure exclusif à certains pays n’est pas écarter , dans ce cas précis j’éditerai ce billet en conséquences et vous en ferai bien évidemment part sur Twitter ou via ma page Facebook.

Flash Info : A priori , le poster dédicacé sera joint en tant que bonus de pré-commande , pour le moment seul quelques enseignes du Royaume-Uni pratiqueront cette offre.

Vous pourriez également aimer...

7 commentaires

  1. Rien à faire j’ai trop hâte ! En plus ça tombe bien, je devais bosser cet été et ça s’est finalement pas fait. Un mal pour un bien? :mrgreen:

    Merci pour l’info, si un poster du jeu est livré en Préco je l’encadre direct, je suis amoureux du Chara/Level design !

  2. Pré-commandé également. Je n’ai pas réussi à trouver le temps d’achever l’édition japonaise. Je finirai donc l’aventure dans la langue de Molière. 🙂

  3. @ DilanNoKaze : C’est surement l’un des meilleurs RPG de ces dernières années , Nintendo a abattu sa meilleur carte

    @ Vidok : moi c’est surtout les quêtes que j’ai pas toute achevés , y’en a un sacré paquet :mrgreen:

  4. J’ai adoré FF XII, je sens que ça va être de même pour Xenoblade. 🙂 🙂
    Mais comme je suis patient, je me le ferai sur WiiU.

  5. Un très beau pack que voilà !

  6. denhatoko a dit :

    salut je connais pas ce jeu est ce qu’il vaut vraiment coup que je le pré-commande je suis un fan des RPG vous me le conseillez????

  7. @ Flikvictor : c’est bizarre , le FF XII m’avait pas procuré le même effet , il était sympa mais je suis adepte de la vieille école avec le système de tour à tour

    Le must pour moi restera le VI , rien que pour la scène de l’opéra qui arrive à dégager une émotion énorme en digit.

    @ denhatoko : Sans hésiter 🙂 , il est clairement mieux que The Last Story si tu veux un point de comparaison.

    Ps : tu peux me tutoyer hein :mrgreen:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.