[Interview] A La Rencontre du Customizer de Consoles Oskunk

J'ai toujours assuré au travers de ces pages que les customs ne m'intéressait pas vraiment , et quand je disais ça je parlais surtout des customs à base de simples couches de peintures ou de néons-à-la-con typiquement Jacky :roll:

Je n'irai pas jusqu'à prétendre que c'est à la portée de tout le monde , il y'a quand même une grosse part d'investissement , mais en ce qui me concerne rien à faire , toutes ces réalisations déjà-vu me laissent de marbre.

En revanche , je sais apprécier les belles choses et il y'a quelques semaines je suis tombé sur le site d'un customizer indépendant qui illustre des oeuvres pour le moins renversantes ayant toutes la particularité d'être réalisées au Posca.

Afin d'en savoir plus et découvrir les coulisses d'un projet de custom , j'ai trouvé bon d'organiser une petite interview avec notre cher ami qui a gentiment accepté de me consacrer son temps.

Salut Oskunk , j'ai eu l'occasion de te découvrir toi et tes oeuvres , peux-tu te présenter à mes lecteurs ?

Ozcan alias Oskunk , infographiste, 29 ans , de noisy-le-sec dans le 93.

 

Comment t'es venu cette passion pour le street art et plus particulièrement pour la customisation de consoles ?

J'ai toujour aimé les graffiti , ce qui m'a amené à découvrir le street art à travers divers magazines et sites web.

Pour la customisation , c'est après une expo à Lille (Customania) que j'ai voulu me lancer , j'ai eu l’occasion de customiser une console HS juste pour en faire un objet déco puis une deuxième , une troisième...

J'ai tout mis en ligne et après ça les gens me contactaient pour que je leur customise leurs consoles , ça me faisait énormément plaisir !

Et ça continue , j'ai quelques commandes en cours que je dois finir !

 

En dehors des consoles , quels autres supports utilise tu pour exercer ton art ?

L'objet que j'aime particulièrement customiser est le Munny , j'en ai fait quelques uns et d'autres sont en cours de réalisations.

J'aime aussi dessiner sur toile , ça reste le plus simple je pense !

note : le munny est une petite figurine vierge créé par la compagnie Kidrobot

Dans tes customs , on peut reconnaitre beaucoup de séries emblématiques du jeu-vidéo , affectionne tu un genre ou une série en particulier ?

Oui , j'aime beaucoup les FPS , particulièrement les Call of Duty et les Battlefield , y'a cette petite rivalité entre les deux jeux mais j'aime les deux.

Sinon un grand fan de la série Resident Evil , de jeux d'action comme Uncharted , Kane & Lynch , Mafia et aussi de Dj Hero , UFC , Top Spin , j'aime un peu tout !

 

Une belle majorité de tes clients te soumettent des consoles issues de la génération retrogaming , que penses-tu des dernières consoles en date ?

Les jeux deviennent de plus en plus beaux et moi qui suis fan de FPS , c'est un régal !

Après tu as toutes ces nouveautés avec la Kinect et la Playstation Move etc... je suis pas fan.

Ce qui est dommage c'est qu'il n'y a pas assez de jeux d'actions jouable à plusieurs , à quand un remake de Streets of Rage sur PS3 ?!

 

Un nouvel épisode de Street of Rage je dis banco mais pour l'instant dis moi , combien de temps consacres-tu à cette passion ?

En ce moment , malheureusement je suis au chômage , donc c'est pratiquement tout mon temps qui y passe mais ça ne me dérange pas , au contraire , si je pouvais gagner ma vie en dessinant toute la journée j'en serais ravi !

Quand je récupère une console , je la garde à peu près un mois , des fois plus , faut que je trouve l'idée , que je customise , que je vernisse...

En général les gens qui me confient leurs consoles ne sont pas pressés et ça m’arrange , j'aime pas speeder , c'est là que tu foires ton dessin.

 

Pourquoi avoir choisi le Posca en particulier ?

C'est très pratique comme feutre , tu peux t'en servir sur beaucoup de supports , c'est simple à utiliser et tu met beaucoup moins le bordel chez toi que si tu avais utiliser de la peinture !

Seul hic : peu de couleurs contrairement à la peinture ou tu peux toujours en créer de nouvelles.

 

Quels sont tes tarifs en vigueur et sous quels délais la console est-elle renvoyée ?

Comptez environs 65€ la custom' console + manette (frais de ports de retour compris).

Tout dépend de la complexité du travail et faut me laisser la console un petit mois , des fois plus.

Un dernier commentaire ?

Je remercie tout ceux qui aiment et qui suivent mon travail , vos commentaires me font toujours autant plaisir !

Oskunk peut être joint sur son site Custom Art ou sur son Facebook , les photos de ses nombreuses réalisations y sont également présentes , à apprécier sans modération !

Je ne vous cacherai pas que je prévois de lui soumettre une ou deux de mes consoles , j'ai déjà quelques idées qui me viennent à l'esprit mais je préfère avoir le temps d'y réfléchir , après tout un custom se doit d'être unique et pour ça autant y consacrer un sérieux temps de réflexion.

Certains considèrent le jeu-vidéo comme un simple divertissement , mais selon le point de vue il peut bel et bien être considéré comme une rencontre avec l'Art , un moyen d'expression auquel notre ami a recours avec brio.

C'est toujours un plaisir de voir que bon nombres de personnes continuent de sublimer le  jeu-vidéo et peu importe la nature de cette contribution , elle est là et demeure suffisante pour prouver que les jeux-vidéo ont encore un bel avenir devant eux.

Et vous à quel genre de customs songez vous ? :mrgreen:

[Preview] Sonic Generations

Revoir la petite bouille et la brioche de Sonic tel qu'on l'a connu durant l'ère 16 bits , qui l'aurait cru ?

Depuis l'officialisation de Sonic Generations et en bon fanboy que je suis , objectif de surcroit , de nombreuses conversations ont commencé à fleurir dans mes boites privés mais la question qui revenait le plus souvent était sans aucun doute : est ce qu'il sera à la hauteur de nos espérances ?

Avant de vous livrer mes premières impressions concernant ce projet qui ne manque clairement pas de piquant , je souhaiterai adresser mes plus sincères voeux de réussites à Yuji Naka sans qui le hérisson n'aurait pas vu le jour , à toute la Sonic Team et bien entendu un très bon anniversaire à Sonic !

La démo de Sonic Generations est actuellement disponible pour une durée limitée à 20 jours , il est également bon de préciser qu'elle est issue de la session test en avant-première de Barcelone à laquelle David Coreless , responsable de la marque Sonic ainsi que Takashi Lizuka se sont joint.

Je pense que je ne suis pas le seul à penser qu'elle est arrivée bien trop vite depuis l'officialisation du projet , une hâte qui pourrait présager un travail bâclé pour certains mais qu'en est-il réellement ?

La trame scénaristique tient en deux lignes : Sonic et ses compagnons sont absorbés par une faille spatio-temporelle créée par une entité mystérieuse et se retrouvent dans le monde du Sonic de l'époque 16 bits.

Les deux Sonic devront partir à la recherche de leurs amis , mettre un nom sur l'instiguateur de ce chaos et recolorer le monde devenu blanc en arrivant à terme des stages issus de leurs aventures respectives.

Aussitôt lancée , on tombe sur un écran stipulant que cette démo ne reflète en aucun cas la qualité finale du jeu , rien d'étonnant en soi mais c'est plutôt rassurant car il y a encore du travail à faire sur les décors qui manquent de finesse et souffrent d'inégalité.

Sega semble ne pas vouloir prendre de risques en nous proposant d'incarner uniquement Sonic old school et son gameplay spécifique en 2D , on le sait tous la transition 3D a été un fiasco totale pour notre hérisson et on espère seulement que d'ici la release la Sonic Team aura eu le temps de lui concocter un gameplay aux petits oignons ainsi qu'une surface dépourvue de vices et autres bugs.

En attendant , cette courte session au sein d'un Green Hill Zone au level design très agréable permet d'être témoin du gameplay remarquablement bien affuté du premier protagoniste qui cette fois-ci démarre au quart de tour , et il trace !

 

Le scrolling défile à tout berzingue pour laisser place à une très bonne voir trop bonne impression de vitesse qui faisait cruellement défaut à Sonic épisode 4 mais ce qui frappe le plus ici est incontestablement l'amélioration du spine-dash qui aura des conséquences très positives sur le timer car il peut désormais être effectué en pleine course.

Un autre détail mérite d'être relevé : celui de le perte de rings qui n'est plus totale mais cette fois-ci définie par un pourcentage , à priori les développeurs semblent vouloir faciliter la conservation des 50 rings , clés à la chasse aux chaos emeralds mais ce n'est là qu'une hypothèse...

Comme je le disais plus haut , les décors et la répartition des ennemis n'ont pas l'air d'être encore terminés mais les nombreux itinéraires qui s'offrent à nous laissent déjà présager un très bon replay value.

Côté technique , Sonic Generations bénéficie de couleurs très chatoyantes et d'une animation bien plus convaincante que Sonic Episode 4 en revanche il est à la traine au niveau de la fluidité , les joueurs à la recherche d'immersion seront ravis d'apprendre qu'il supporte également le signal 3D.

 

A l'heure actuelle , beaucoup de questions restent encore en suspend mais d'après divers informations officielles glanées , la Sonic Team jouera naturellement à fond sur le fan-service et intégrera au jeu une sélection de stages appréciés des joueurs , des thèmes remixés et des doublages en français apportés par l'équipe en charge de l'animé Sonic X , une première !

Officieusement une team de hackers bien connue aurait déjà révélé et confirmé la totalité des stages , des boss , des musiques et la présence de futurs DLC , par respect pour Sega je me contenterai uniquement de le faire savoir , libre à vous ou non d'ouvrir la boite de pandore.

Mon verdict est sans appel , après Sonic Episode 4 et Sonic Colours dans lequel il puisera quelques éléments de gameplay , le très prometteur Sonic Generations devrait vraisemblablement être le dernier pas à franchir pour reconquérir le coeur des fans délaissés pendant de nombreuses années , espérons seulement que la Sonic Team aura eu le temps de peaufiner le titre avant la fin de l'année 2011 qui marquera sa sortie sur Ps3 et Xbox 360 (par la suite sur 3Ds) , en ce qui me concerne bien que je sois optimiste je garde quand même une part de méfiance en attendant de voir la bête noire du lot : Sonic moderne...

[Arcade-Test] Akumajō Dracula / Haunted Castle

Considérée comme la quintessence du genre action / plateformes , une multitude de chasseurs de vampires placés sous l'égide des Belmont ont pu au cours de ces dernières années renvoyer une menace terrifiante au plus profond des abysses malheureusement un danger encore plus grand rôde...

Ma curiosité et mon fanatisme m'ont placé dans le rôle d'un fossoyeur avide de challenge et aujourd'hui je dois expier ma faute : celle d'avoir donner du courant à la pcb d'Akumajo Dracula (Haunted Castle en Occident)

On va arrêter le role-playing 5 secondes et préciser pour ceux qui ne l'auraient pas encore compris qu'il s'agit d'un test , les visiteurs sont priés de se rendre dans l'enceinte du château , on embarque !

Le scénario digne des plus grand navets de la chaîne Arte est aberrant , tel est la particularité de la plupart des jeux sur format arcade , mais là la banalité atteint son paroxysme.

Simon Belmont et Serena célèbrent leur union devant  une église sur le thème on ne peut plus explicite de la marche nuptiale quant soudain Dracula surgit en plein jour (va falloir m'expliquer) et kidnappe la jeune mariée afin de s'abreuver de son sang.

Faut croire que les développeurs ne se sont vraiment pas fouler et encore ça reste un euphémisme mais peu importe ce qu'on en dit cet élément déclencheur est amplement suffisant pour servir de prétexte à la longue ascension du château de Dracula , ou à la ruée vers la jarretière si vous préférez...

Le gameplay est plutôt rudimentaire , on y retrouve le cachet de la série avec une touche de frappe qui associée à la direction haut a recours à l'arme secondaire ainsi qu'une touche de saut dont l'efficacité semble tellement affectée par la bidoche de Simon que le Nelson logeant dans la pcb Simpsons d'à côté serait capable de pointer l'écran en y joignant 2 célèbre onomatopées.

 

L'inertie affligeante du héros mise de côté , on se rends vite compte que 1000 malheureux yens ne suffiront pas à boucler le jeu , il faudra par conséquent se préparer financièrement et psychologiquement avant d'aspirer à cette exploit car la difficulté est tout simplement dantesque : les monstres ressucitent , les pièges sont vicieux , le timer est limité et comme si ca ne suffisait pas le jeu ne dispose pas de "continue" , inutile de vous dire que les cashs box équipant les bornes maudites par cette pcb devaient bien être rempli en fin de journée.

Le système de crédits se voit troquer par une fonction moyennant 100 ¥ qui permet par simple pression de la touche start de requinquer Simon tout en incitant le joueur à débourser plus qu'il n'en faut puisque l'indicateur de crédits semble s'être fait la belle.

Ajoutez à cela quelques bugs au niveau de la hit box qui s'associe à une marge d'erreur très réduite et vous en arriverez à la même conclusion que moi : tout est mis en oeuvre pour dilapider le joueur , une sorte de pachinko présentant un aspect 100 % vidéo-ludique en somme.

Le jeu dans sa forme global reste très attrayant , l'arsenal est varié , le bestiaire familier et chaque niveau s'accompagne d'un boss imposant comme tout le monde les aime mais il faudra tenir compte de tout ses défauts et avoir des nerfs d'acier si on espère en voir la couleur.

Comble du ridicule , il existe une version occidentale bien plus difficile que celle dont il est question ici.

En se remettant dans le contexte de l'époque , le jeu avait tout ce qu'il fallait pour séduire le joueur de base.

Malgré une animation un peu à la ramasse par moment les graphismes d'Akumajo Dracula font preuve d'une étonnante finesse pour du 15 khz , les tons utilisés retranscrivent parfaitement l'ambiance gothique spécifique à la série.

 

On y perçoit également un impact visuel apporté par des sprites de plus en plus imposants ainsi qu'une certaine irrégularité au niveau des backgrounds qui une fois sur deux relèvent du domaine de l'insipide.

Les bruitages participent beaucoup à l'effroi que peut ressentir le joueur au travers de ce qui peut-être perçu comme un film d'horreur , de plus beaucoup de thèmes récurrents trouvent refuge dans la bande-son , on regrette seulement de ne pas pouvoir la faire défiler comme bon vouloir sous peine d'être alerté par un espèce de parasite sonore annonçant la fin du décompte.

L'aventure se poursuit de façon très linaire , pas de chemins multiples et encore moins de portes , on fonce en ligne droite et advienne que pourra.

Comptez 20 à 30 minutes de jeu si vous caresser le doux rêve d'en voir la fin , ce qui représente seulement plusieurs semaines d'acharnement en temps réel , de quoi assurer un replay value artificiel auquel le terme die & retry conviendrait le mieux.

 

Conclusion

Si il y'a une morale à tirer de cette expérience c'est bien celle qu'il ne faut pas jouer avec le diable.

Konami a donné naissance à un monstre , un glouton à yens qui de ce fait et en dépit de son prestige se retrouve plus fréquemment sur le marché qu'une pcb de Super Locomotive ou de PC Genjin Special Version.

La série Akumajō Dracula est réputée pour être difficile mais pas insurmontable et surtout bien dosée , dans le cas présent ce n'est plus un simple challenge mais probablement le treizième travail d'Hercule que seul un joueur acharné et fortuné pour l'époque aurait pu accomplir.

Tout bon fan appréciera de découvrir cette "épisode" dans un aspect plus kitsch que jamais à condition de faire abstraction du côté fun remplacé par une frustration régulière et gratuite qui plus est accompagné d'une maniabilité peu convaincante faisant de cet épisode un jeu de plateformes sans réelle saveur.

Si toutefois vous étiez amener à vouloir tenter ce périple , sachez que le jeu a été réédité au sein de la compilation Oretachi Game Center Zoku Akumajō Dracula sorti au Japon exclusivement sur Ps2 , en ce qui me concerne je retourne me repentir de mes péchés.

Note Akumajo Dracula

[Achat] The Legend of Zelda Ocarina of Time 3D & Récapitulatif des Bonus de Précommande

Plus de 12 années se sont écoulées depuis la sortie initiale de Zelda Ocarina of Time , entre temps des poils ont poussé à certains , d'autres ont perdu leurs cheveux mais Link lui n'a pas pris une ride.

Serait-ce les bienfaits du chant du temps ? rien n'est sur mais ce dont je suis certain c'est que des milliers d'hommes ou de femmes retourneraient ciel et terre pour cette véritable mélodie de jouvence et d'avantage pour rencontrer le génie à l'origine de l'oeuvre dont le simple épisode d'époque sous blister semble avoir les mêmes effets que le viagra chez certaines personnes ,  j'ai nommé Shigeru Miyamoto.

Après avoir réservé mon exemplaire du jeu chez Game et obtenu le boitier de prévente , j'ai pu lire un peu partout qu'il existait une offre nettement plus profitable à tout possesseur de la carte Fnac Gaming , autant vous dire que  j'ai aussitôt annulé ma réservation pour faire un tour à la Fnac.

Un deuxième boitier et 2 semaines plus tard , me voici de retour avec un Zelda Ocarina of Time 3D moyennant 20 € que je serai malheureusement contraint de mettre de côté en attendant de pouvoir me procurer la version européenne de la 3DS.

Mon aventure au sein des plaines d'Hyrule étant reportée et afin que ce billet ne fasse pas office de bouche-trou , j'ai pris l'initiative d'établir un récapitulatif des bonus de pré-commande liés à l'événement avec pour commencer le contenu du boitier de prévente spécifique à la plupart des pays européens.

Comme vous pouvez le remarquer l'aspect gruyère du boitier est plus ou moins rattrapé par des imprimés de rubis allouant chacune des cases.

Un poster recto-verso reprenant les deux artworks ci-dessous est également joint à l'emplacement de la notice malheureusement lui et ses multiples pliures "origamiques" empêchent toute mise en valeur.

 

Du côté de l'Allemagne , on se foule pas et on fait dans le classique avec une sacoche abritée dans une boite cartonnée , c'est également la première version sur laquelle j'avais jeté mon dévolu avant que plusieurs offres similaires soient annoncées dans les autres pays.

Le moins que l'on puisse dire c'est que Nintendo a vu les choses en grand pour nos amis grecques qui pourront jouir d'un set de luxe sans pour autant s'endetter d'avantage (Stéphane Guillon sort de ce corps !)

Il est composé d'une casquette , d'une réplique de l'ocarina , d'un porte-clés , d'une pochette et enfin de graines Deku qui en réalité sont de simples cacahuètes.

Au pays de l'oncle Sam , on joue la carte de la nostalgie avec un poster illustrant l'un des plus beau artwork créé pour cet opus.

Et enfin en Australie , on continue dans le rituel du bonus alléchant que le reste du monde jalouse avec le pack baptisé Ocarina Edition qui intègre un ocarina beaucoup plus aux tons de celui que l'on connait et est accompagné de deux partitions.

J'en profite pour vous mettre en garde contre les contrefaçons d'ocarinas qui ont naturellement proliféré durant cette période.

En comptant les deux mentionnés ci-dessus , seul 4 modèles d'ocarinas officiels existent à ce jour et le premier , en céramique , qui m'a récemment filé entre les pattes a été vendu à 1000 exemplaires durant une opération servant à promouvoir la sortie en 1998 de Zelda Ocarina of Time au Japon , le deuxième cette fois-ci tiré à 5000 exemplaires accompagnait la soundtrack du jeu.

Celui qui est désormais reconnu comme l'un des objets les plus prestigieux et rares de la licence était proposé par Famitsu au tarif de 3500 ¥ , inutile de vous dire que l'objet a vite été pris d'assaut pour afficher "sold out" en un temps record.

 

Pour finir , sachez que 5 ocarinas (version grecque) sont à remporter chez l'ami Bababaloo , en ce qui me concerne je retourne à l'ère 64 bits pour noyer mon chagrin au beau milieu de polygones !  :mrgreen:

[Striptease] Xbox 360 Limited The Beatles Rock Band #04 / 50

Bannière Consoles Collector

Dans l'attente d'un colis très particulier , cette semaine a marqué ma reconversion provisoire dans le rôle d'un guet à la limite de la paranoïa , j'ai toujours apprécié les belles choses et à mon grand regret les consoles en ont toujours fait partie.

N'y allons pas par quatre chemins , il s'agit bel et bien de la Xbox 360 Beatles Rock Band Edition qui a su se faire remarquer dernièrement sur Ebay , en particulier à cause de sa mise à prix exagérément élevée , ce qui n'est en aucun cas blâmable compte tenu du peu de pièces en circulation empêchant toute cotations concrètes.

Je vous rassure , je ne suis pas assez dingue pour débourser une telle somme pour cette pièce (mais malheureusement bien assez pour d'autres :oops: ) autrement dit j'ai du m'armer de patience pour jouer le renard du dimanche à la fin d'une enchère ayant trouvé aucun acquéreur.

Après une partie de négociations endiablées j'ai fini par convaincre le vendeur de me la céder à un tarif défiant toute concurrence qui plus est accompagné d'un dummy invoice m'ayant permit de passer au travers des douanes :twisted: .

Now , it's showtime !

Plus qu'un véritable bijou de collection , cette série relativement limitée fut créé au profit de l'association Médecins Sans Frontières qui fait notre fierté depuis 1971 au travers de plus de 60 pays , les fonds résultants de la mise aux enchères initiale des 50 exemplaires leur ont aussitôt été reversé , fonds auxquelles se sont vues ajoutés les recettes du DLC All You Need Is Love.

Chaque exemplaire bénéficie d'une peinture à la main basée sur la séquence d'introduction digne du film d'animation Yellow Submarines.

Cette véritable fresque relatant l'épopée du quatuor intègre également le serial number #04/50 , ce qui entre nous change royalement la donne comparé à une Xbox 360 Pepsi Contest qui en réalité se limite à un vulgaire skin.

 

Le face verso illustre les Fab Four dans leur somptueuse tenue d'apparat satinée découverte pour la première fois sur l'album Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band , un des must de cette ère malheureusement révolue :roll:

Les détails sont nombreux et le rendu remarquablement aguicheur , la façade n'est d'ailleurs pas en reste puisqu'on y voit la bande au complet en train de siroter un british tea sous le soleil dont il est question dans Here Come the Sun contrairement à la signature des studios Colorware Custom qui reste à l'ombre , au dos de la console.

 

La console et ses 120 Go de capacité de stockage mis à part , le contenu du pack reste quant à lui strictement identique à ce que l'on peut trouver dans le commerce américain et embarque à son bord tout les accessoires et la documentation jointe par défaut qui dans le cas présent resteront sealed.

Pour ceux qui me suivent depuis un certain temps déjà , je pense qu'il est impossible de ne pas faire le lien entre la Beatlemania de mon père et le jour propice à un cadeau de la sorte , heureusement pour moi ce dernier n'a jamais été très porté sur les jeux-vidéo la preuve étant l'édition premium du jeu offerte l'année dernière avec une Ps3 que j'ai surprise recouverte d'un jolie voile de poussières :( ...

Je profite donc de cet article pour lui souhaiter une très bonne fête des pères (avant de le faire de façon plus orthodoxe dans quelques heures) tout en le remerciant de m'avoir offert la chance de grandir au sein d'un foyer bercé par des mélodies british.

A noter que la bannière n'est que provisoire contrairement à la catégorie dédiée qui saura se remplir davantage dans très peu de temps :wink:

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :