[Evénement] Tokyo Game Show 2011 Business Days – Jour 1

Le salon annuel du Tokyo Game Show rassemblant toute la crème de la sphère vidéoludique a ouvert ses portes jeudi dernier pour sa 15ème édition placée sous le slogan : Game-Dancing Your Heart.

Alors le premier compte-rendu , pourquoi maintenant ? vous demanderez aux tocards chez qui je crèche provisoirement et à mère nature qui nous a envoyé un jolie typhon dans les dents  :mrgreen:

Cette première journée réservée aux professionnels et la presse fut comme à l'accoutumée accompagnée d'une température accablante et d'un trafic intense d'éventails promotionnels , certains étant de véritables collectors , d'autres une publicité devenue encombrante une fois la journée terminée.

Pour se rendre au Makuhari Messe , rien de plus simple : direction Tokyo via la Chuo Line pour emprunter la Keiyo Line jusqu'au terminus : Kaihin-Makuhari.

Une fois arrivé sur place je reconnais sans étonnement quelques visages qui me sont familiers et la foule si distincte qui presse le pas vers le fameux dôme où j'ai procédé à la finalisation de mon inscription pour l'obtention de mon badge presse.

Vous verrez par la suite que ce badge qui ne paye pas de mine aux premiers abords se révélera être un atout majeur durant la période ouverte au public.

Le staff du Tokyo Game Show n'est généralement pas très regardant sur la véracité des toutes les infos ce qui m'a permit d'introduire 2 amis prêts à payer le prix fort de 5000 ¥ contre 5 fois moins pour un billet standard.

Le seuil du salon franchit , je fonce en toute logique vers le premier stand qui se présente à moi : celui de Microsoft qui hébergeait également quelques grosses productions tiers du salon.

Avant de poursuivre , il faut savoir qu'il est interdit de filmer ou de prendre des photos sans avoir réclamer au préalable une autorisation présentée sous la forme d'un sticker à coller sur son haut (ou sur son cul c'est vous qui voyez).

A ce sujet là vous aurez bientôt le droit à un aperçu du fameux gilet transformé en planche à stickers , un véritable collector !

La tendance du salon était à celle des social-games pour mobile actuellement en plein boom économique et aux remakes en tout genre dont celui du premier épisode d'Halo baptisé : Halo Combat Elvolved Anniversary qui m'a servit de mise en bouche pour cette première journée.

341 Industries avait annoncé la compatibilité du soft avec Kinect sans donner d'avantage de précisions , j'espérais donc y trouver quelques réponses.

Malheureusement , aucun Kinect n'était relié à la console ce qui laissait comme seul option l'aperçu visuel et sonore du degré de refonte du jeu.

Pour parler franchement , c'est le remake qui m'a le moins bluffé malgré le la qualité indéniable dont il fait preuve.

 

Les contours des modèles sont fins , la fluidité est bien présente et les bruitages rendent divinement bien au casque mais en considérant le support sur lequel a vu le jour la version originale il faut s'attendre à une évolution minime comparé à d'autres jeux qui nous reviennent de loin.

Ma visite a donc continué vers le premier stand de Capcom dédié à Dragon's Dogma avec un sac qui commencer à s'alourdir en goodies, goodies qui resteront pour la plupart dans une coin locker box et que je traiterais dans un article à part.

J'ai pris l'habitude de faire face aux extravagances de la firme question promotion mais là je dois avouer qu'ils ont mis le paquet.

Résultant de la collaboration de choc entre Hideaki Itsuno (Devil May Cry 3 et 4) et Hiroyuki Kobayashi (Resident Evil4) , je m'attendais à un titre innovant jusqu'à ce que l'annonce du genre tombe.

Dragon's Dogma est une nouvelle franchise de type action-aventure se déroulant dans un contexte médiéval et c'est justement là que se pose le problème puisque la génération actuelle de consoles en est déjà saturée , en d'autres termes Capcom se lance dans un pari risqué.

J'ai testé les 2 classes disponibles parmi les 9 annoncées et mes premières impressions sont quand même très bonnes.

Pour commencer la prise en main est intuitive , il ne m'a pas fallu plus d'une minute pour assimiler les commandes et de constater une certaine variété dans les coups portés à l'adversaire.

Le Strider dont l'aventure avait lieu sur de très vastes plaines excelle aussi bien dans le corps-à-corps que dans le maniement des armes longues portées.

Dans ce deuxième cas de figure , il est possible d'envoyer une pluie de flèches sur l'ennemi ou de basculer dans une vue à la première personne et tirer tout en se déplaçant.

Le fait de pouvoir conserver la possibilité d'esquiver dans ce mode est un très bon point car l'absence de cette mobilité a déjà fait défaut à pas mal d'autres softs.

Avoir un ennemi aérien m'a également permit d'apprécier de somptueux effets lumineux et d'ombrages, en particulier lorsque les rayons de soleils filtraient.

 

La deuxième classe jouable était celle du Fighter qui correspond au guerrier de base et équilibré qu'on appelle tank dans le jargon.

Cette-fois ci pas de beaux paysages à apprécier mais une grotte à explorer jusqu'à arriver , après avoir ouvert quelques coffres en chemin , à une bête une nouvelle fois issue de la mythologie européenne : la chimère.

L'affrontement était moins palpitant aux commandes du Fighter mais était épique et m'a permit de confirmer la présence d'un aspect stratégique à prendre en compte puisqu'il était possible de se mettre dans l'angle la mort de la bête pour éviter son souffle.

La violence des coups portés est vraiment bien ressentie et malgré le bordel qu'il pouvait y'avoir à l'écran , le jeu est resté fluide du début jusqu'à la fin.

Au final , cette session de 10 minutes m'a permit de porter à nouveau un certain intérêt au titre qui semble prometteur mais j'attends d'en savoir plus , notamment au niveau du multijoueur précédemment annoncé.

Mon goodie en poche , je me dirige aussitôt vers le stand deStreet Fighter X Tekken qui comme vous pouvez le voir était très festif.

Matsuri ! matsuri !

A vrai dire je ne savais pas quoi penser de ce cross-over réunissant , disons le franchement , deux gameplay totalement opposés.

D'un côté il y'a le bon vieux Street Fighter que je pratique depuis tout minot et de l'autre Tekken avec son réalisme plus poussé au profit de movelists colossales , de possibilité de juggles plus étendus et sur lequel je dose comme une véritable buse.

Et bien grosse surprise , la sauce prend rudement bien et elle a très bon goût.

Capcom et Namco Bandai ont puisé les personnages les plus charismatiques de leurs rosters respectifs tout en comblant efficacement ce qui manquait à chacune des licences.

Le Tag Battle autour duquel gravite un riche panel de techniques intermédiaires est pour ainsi dire le must du jeu et s'adopte très facilement.

La command-list (voir le zapping) qui nous a été remise insistait sur l'apprentissage d'un combo basique portant le nom de Cross-Rush et qui n'est pas sans rappeler Marvel Vs Capcom 3 puisqu'il se conclut par un launcher également réalisable en pressant HP + HK.

La suite logique de ce combo amène a utiliser le Switching en pressant MP + MK afin d'entamer une série de juggles si cher à la licence Tekken.

Cette séquence peut paraître fastidieuse mais est tout à fait réalisable par un débutant , les links exigent un timing précis mais la marge de progression est suffisamment bonne pour que tout le monde y trouve son compte , de plus les combos déjà réalisables par le passé requièrent le même timing d'exécution.

 

Avant d'aborder la partie délicate , précisons que je suis issu de la vieille école donc ne vous alarmez pas si les commandes communiquées vous paraissent bizarre et jeter plutôt un oeil à votre pad numérique , vous verrez où je veux en venir , et si vous n'en avez pas et bien tant pis !

Comme je l'ai dit plus haut , bon nombres de techniques intermédiaires reposent sur le système de tag et la plus impressionnante d'entre-elles pouvant changer considérablement la donne d'un combat se nomme Pandora.

Il s'agit d'une technique à double-tranchant réalisable à condition de n'avoir que 25 % de vie restante et son partenaire encore en vie.

En rentrant la commande 22 MP + MK , le personnage en cours sera sacrifié et offert à la boite de pandore pour booster celui en réserve et lui octroyer l'utilisation infinie de coups EX et de Super Arts pendant 8 secondes.

Si par malheur , l'adversaire n'est pas défait durant ce laps de temps , le personnage bénéficiaire du Pandora sera purement et simplement déclaré KO.

A cette technique très prometteuse s'ajoutent deux autres commandes spéciales permettant d'organiser une petite réception ayant pour thème : "je t'en met plein la gueule avec mon copain".

D'ailleurs en parlant de copain , j'ai réussi à repérer un jolie easter egg dans l'un des stages du jeu.

La première de ces commandes , le Cross-Arts , permet de convier son partenaire pour réaliser un Super Art en duo en rentrant  236 MP + MK tandis que le Cross-Assault , lui , se résume à attaquer l'adversaire en miroir via 214 MP + MK ce qui laisse souvent place à des situations cocasses où il n'est pas rare que ce dernier soit pris en sandwich.

Je vous laisse imaginer la suite avec la possibilité de jouer à 4 à laquelle songe Capcom.

Cette démo fut également l'occasion de découvrir les nouveaux venus à savoir Rolento (ça c'est du come-back !) et Zangief d'un côté ainsi que Heihaichi et Lili de l'autre.

Street Fighter X Tekken est inévitablement l'un de mes coups de coeur de ce salon , reste à voir ce que nous réserve le Gem System qui est encore bien mystérieux contrairement aux popotins de Ryu et Kazuya qui s'exhibent sur le Furoshiki offert à cette occasion.

On termine avec une petite vidéo du stand avant de changer d'horizons.

Toujours chez Capcom , en direction du stand consacré à Asura's Wrath , un nouveau beat'em all dont le background m'a immédiatement séduit à l'annonce du titre.

Pendant que ma 3DS subissait une nouvelle invasion de Mii (affaire à suivre) , je scrutais le stand à la recherche de la Capcom's Touch jusqu'à apercevoir un énorme doigt qui traversait son toit (Press Start ?)

Mon tour venue , je me retrouve aussitôt face au mentor d'Asura sur ce qui semble être la lune.

Je n'ai même pas eu le temps de lever le pouce que je me retrouve rué de coups sans aucune possibilité de défense.

Une fois libéré de l'avalanche de coups , je commence à riposter jusqu'à être interrompu quelques secondes plus tard par un premier QTE.

Je retourne à la charge , je cogne puis voilà qu'arrive un second QTE , je relance l'assaut et devinez quoi ?  QTE !

Bref vous l'aurez compris , le jeu mise tout sur le bourrinage et bien que le spectacle procuré par les QTE soit de rigueur , ils n'en demeurent pas moins répétitifs et exagérés en quantité (j'ai arrêté de compter au 5ème) ce qui a vite tendance a lasser et plonger fatalement le joueur dans le rôle de spectateur.

 

Si on considère le contexte mythologique dans lequel le soft est axé , ce défaut pourrait bel et bien devenir un très gros atout mais à condition de modérer la quantité de QTE et surtout de les varier.

On sent également que le moteur qu'il utilise , l'Unreal Engine , commence à dater comparé à d'autres jeux qui en mettait plein la vue au salon.

Pour le moment je suis cruellement déçu et c'est pas faute d'avoir trouvé le jeu très attractif sur le papier.

Donc pour moi Asura's Wrath est encore à peaufiner.

En attendant , je repars consolé avec un porte-clés à l'effigie du jeu.

Le stand de Konami qui par sa taille me servait de repère était sur le point de démarrer la conférence de presse menée par Hideo Kojima et Yumi Kikuchi.

Je suis donc revenu sur mes pas en faisant une halte au stand dédiés à Metal Gear Solid HD Edition et Metal Gear Peace Walker HD Edition.

Les contours des éléments ont été rehaussé avec soin et beaucoup de textures ont été lissées (je parlerais plus de flou gaussien) mais un degré de refonte plus uniforme aurait été souhaitable pour Peace Walker.

 

En effet , sous certains angles il n'est pas rare de voir un certain contraste entre les éléments du décor et Big Boss qui lui a été chouchouté des pieds à la tête.

Les épisodes sortis initialement sur Ps2 ont quant à eux subit un lifting quelque peu déroutant aux premiers abords mais restent tout a fait appréciable avec ou sans le format Letterbox , il faut juste aimer l'effet un tantinet glossy.

 

Il est toujours difficile d'établir la critique d'un remake sur ses graphismes et d'avantage en considérant mon degré d'exigence relativement élevé mais ce dont je suis sur c'est que ces remakes feront l'unanimité auprès du public car indépendamment de cela il ne faut pas oublier qu'ils tournent désormais à 60 fps et que leurs sorties seront sujettes à de belles surprises dévoilées à la conférence de presse.

J'ai bien entendu pensé aux non-japonisants qui retrouveront ci-dessous les éléments qu'il fallait retenir au cours de cet entretien.

Cette rencontre très conviviale était consacrée principalement à l'historique de la série , à la promotion qui en a résulté et au parcours de son père fondateur.

Saviez vous que Hideo Kojima avait commencé le level-design avec des légos ?

Une sorte de bouffon (vous savez qui sont le roi et la reine) se chargeait de décoller les étiquettes de tableaux consacrés à chacun des jeux présentés et il avait du mal sur lesquels figurait une question adressée à l'un des deux invités , une devinette , une info ou une vilaine blague dans le cas de Metal Gear Solid Rising où aucun nouvel élément n'a été communiqué si ce n'est un artwork portant atteinte au charisme de Raiden (la mention "en construction" figure son casque).

Plusieurs annonces tournant bien entendu autour de Metal Gear Solid et Metal Gear Solid Peace Walker HD Edition ont été faite à commencer par celle de leurs sorties respectives les 10 et 23 Novembre au Japon.

Et ce n'est pas tout puisque ces deux mêmes jeux seront proposés dans de fabuleuses éditions collectors vendues au tarif de 9980 ¥ chacune et à 14980 ¥ en exclusivité sur la boutique Konami Style où je prévois de passer commande.

Metal Gear Solid HD Edition Premium Package :

  • Metal Gear Solid HD Edition
  • Jaquette spéciale réalisée par Yoji Shinkawa
  • Un Artbook de 450 pages The Art of Metal Gear Solid : The Original Triology 
  • Soundtrack : The Original Triology 
  • Paire d'Ecouteurs (Konami Style Edition)
  • Sac (Konami Style Edition)
  • Mug Metal Gear Solid 2 & 3 (Konami Style Edition)

Metal Gear Solid Peace Walker HD Edition Premium Package :

  • Metal Gear Solid Peace Walker HD Edition (Jaquette Réversible)
  • Play Arts Kai Big Boss Premium Package Version
  • Vocal Tracks
  • Play Arts Kai Kazuhira Miller (Konami Style Edition)
  • Mug  Peace Walker (Konami Style Edition)

Il est important de noter que le code permettant le téléchargement du premier épisode sera uniquement réservé à la PS3 , la version Xbox 360 trouvera compensation dans des codes pour télécharger de minables avatars.

Hideo Kojima nous a également annoncé que les deux galettes Ps3 supporteront le système Transfarring , un système (similaire à Project Diva Dreamy Theater) conçu à priori exclusivement pour leurs versions japonaises et qui permettra le transfert de ses sauvegardes PSP / PS Vita vers la PS3 ou inversement pour conserver , en cas de changement de support , le même point de progression.

La conférence s'est poursuivi avec avec une mauvaise nouvelle sur l'une des bêtes noir de ce salon , à savoir Metal Gear Solid Snake Eater 3D qui se retrouve repoussé à début 2012 , ce qui laissera le temps à Kojima Productions de le rendre jouable car pour le moment c'est loin d'être le cas.

Le dernier jeu a avoir été traité fut bien entendu Zone of The Enders HD Edition adulé par le public japonais fan de méchas.

Il supportera comme ses confrères le système de Transfarring et bénéficiera de nouvelles cinématiques animées en plus de celles déjà présentes dans les versions originales.

Zone of The Enders HD Edition devrait être disponible à la mi-2012 et coïncidera avec la sortie du Blu-Ray de Zone of the Enders  Dolores , i.

Hideo Kojima a émis une parenthèse en précisant qu'il aimerait vraiment donner suite à Anubis.

Une phrase lourd de sens qui ne laisse présager que du bon !

Pour clôturer la séance , l'équipe a levé le voile sur un mystère entourant les éventails promotionnels remis à l'issue des stands de tests qui se sont vu attribuer un degré de rareté , les plus rares étant ceux illustrant Hideo Kojima et Yumi Kikuchi sur lesquels figurent leurs signatures.

Il était temps d'aborder la dernière étape de cette journée avec un stand à ne manquer sous aucun prétexte : celui de Sony qui semblait très fier de sa Ps Vita , la star incontestée de ce salon.

J'ai quand même dû attendre une bonne demi-heure avant de rejoindre un espace test intermédiaire tenue par une hôtesse.

Cette dernière nous a murmuré un topo pendant la diffusion de trailers qui poussaient les décibels à fond , résultat on s'est tous contenter d'acquieser sans avoir rien entraver à ce qu'elle disait , ce qui ne nous a pas empêché de saisir aussitôt le pourquoi de notre attente.

Premières impressions , la console est beaucoup plus érgonomique que la Psp qui n'épousait pas parfaitement les mains et elle comporte deux sticks absolument parfait ce qui m'a amené à réviser mon jugement concernant la jouabilité de certains jeux annoncés.

Si vous aviez un quelconque attachement avec l'interface XMB , c'est le moment de lui faire vos adieux , la Ps Vita fait peau neuve avec le Live Area !

Cette première phase de test avait pour but de nous familiariser avec les fonctions tactiles et gyroscopiques de la console sur l'application didacticiel Welcome Park qu'elle embarque par défaut , je vous propose d'en découvrir un petit aperçu en vidéo.

Les jeux sont divertissants et variés (casse-tête , jeu de skate , etc...) et bien que les fonctions dont ils tirent profit n'aient rien de révolutionnaires je trouve que la sensibilité et le temps de réaction de la console sont impeccables.

Passée cette brève introduction , j'ai été invité à tester le jeu New Little King Story , un soft d'aventure et de gestion aussi inintéressant que le premier sorti discrètement sur Wii.

Si j'avais eu le choix , j'aurais bien entendu porté mon attention sur Uncharted Golden Abyss ou Shinobido 2 mais la période réservée à ces jeux étaient déjà loin derrière nous sans compter leurs files d'attentes qui annonçaient un bel empiètement de temps en perspective.

J'ai quand même pu mettre en pratique ces nouveaux sticks et apprécier la netteté de cet écran OLED , du moins jusqu'à ce que je sois interrompu par un crash du jeu et que je finisse par me tourner en direction du trailer de Lord of Apocalypse diffusé sur le grand écran.

Les A-RPG Lord of Arcana et Apocalypse sont des préquels de Lord of Vermillion , un jeu de cartes qui a vu le jour sur une borne d'arcade utilisant la réalité augmentée et que j'ai pu pratiqué à de nombreuses reprises.

 

Ce qui m'amène tout de suite à penser que Square-Enix pourrait envisager de réutiliser cette technologie dans le cas de la version Ps Vita de Lord of Apocalypse , reste à savoir de quel manière...

C'est donc sur cette hypothèse que s'achève ma première journée au Tokyo Game Show 2011 !

En tant que journaliste free-lance je ne dispose malheureusement pas de moyens ultra-performants comparé à d'autres et au cours de la rédaction de ce premier compte-rendu il m'a fallu braver typhons , coupures internet , fuites d'eau sur le pc et bien d'autres encombres au point où je n'ai même pas pu ouvrir mes derniers colis , et encore moins celui renfermant mon graal dont je vous parlais déjà en France.

En attendant , ne manquez pas le compte-rendu des trois journées suivantes et surtout l'article bonus qui conclura cette édition :wink:

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. Bababaloo dit :

    Hate de lire la suite !
    C’est vraiment super détaillé et illustré 8O
    Merci pour cette visite du TGS par procuration.

    Little king Story Wii ininterressant ? Là suis pas trop d’accord :mrgreen:
    Dragon’s Dogma testé à Gamescom pour ma part me tente réellement !

    PS/ Vivement la suite !

  2. cocole dit :

    Ouf, vla la journée que tu as du passer 8O

    Profite bien et on attend le compte-rendu de demain ;-)

  3. Nounours dit :

    Pareil que mes deux prédécesseur , Profite et hâte de voir la suite =)

  4. Wouhhhaaaaa ! Juste énorme comme salon ! Tu dois être sur les rotules ^^ En attendant la suite ….

  5. Sp!nz dit :

    C’est le cas de le dire , et en plus je suis malade , y’a une épidémie de grippe en ce moment :(

  6. math dit :

    ha enfin ^^
    Merci pour le travail, j’ai hâte d’en savoir vraiment plus sur la vita .

  7. K1nd3r dit :

    Et beh! Juste impressionnant! La qualité du compte rendu est géniale. Trop content d’apprendre un remake pour Halo. :mrgreen::mrgreen:
    Hâte de voir la suite! Enjoy le TGS !! :wink::wink:

  8. Tibo dit :

    Génial, merci pour ce compte-rendu ultra détaillé :P

  9. Linanounette dit :

    Merci pour ce compte rendu bien détaillé! J’ai hâte de lire la suite vraiment.

  10. Sachiel dit :

    Excellent compte rendu, ça fait plaisir de voir le salon autrement que par les sites habituels. Dragon Dogma à l’air énorme et pour Asura je suis sur qu’il risque d’être une sacrée bombe (il ne faut pas se fier au QTE du début apparamernt).

    Vite la suite :mrgreen::mrgreen:

  11. Wow, quelle chance d’aller à ce salon !
    Merci pour le compte rendu, du coup je vais peut-être me prévoir un petit tour là-bas pour la prochaine édition ;)

  12. sundvold dit :

    bravo pour cet article

  13. DarkScuderia dit :

    Woaaw le stand Dragon Dogma en impose à mort :o

    En tout cas de bien belles photos, merci pour ce reportage qui nous envoie du rêve ^^

  14. Bababaloo dit :

    Je me répète: Vivement la suite 8-)

  15. Sp!nz dit :

    Sans pc ca va etre dur pour le moment

    Cf mes deboires sur Twitter

    Je m’installe enfin chez moi tandis que jattends un dedomagement de la part de Sakura House a qui je dois un Laptop HS (esperons que le contenu avec tout les medias du tgs est recuperable) grace a letancheite de leur plafond

    Mention speciale pour le colmatage au scotch par temps de pluie , des pros je vous dis

    Que veux tu :roll::roll:

  16. sundvold dit :

    on veut des photos !!!!! :lol::lol:

  17. Toujours bon à visiter ces salons malgré parfois le temps d’attente trop long. En tout cas bon compte rendu surtout pour Vita.

  18. Bababaloo dit :

    Plus de nouvelles ?…
    J’espère sincèrement que tout va bien pour toi et je te souhaite un Joyeux Noël et un bon réveillon !

  19. Tommy dit :

    Tout comme Bababaloo, ce manque de nouvelles depuis quelques semaines est inquiétant. Bonne année, en te souhaitant bonne santé également.

Laisser un commentaire

Abonnez vous à mon flux RssSuivez moi sur Twitter ! Ne manquez rien sur mon Instagram ! Retrouvez moi sur Facebook !
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :