[Evénement] Location-Test de Ryu Ga Gotoku of The End & Séance Dédicace

Hier s'est déroulée la première session test de Ryu Ga Gotoku of The End , l'ultime épisode de cette saga dont nous avons seulement pu admirer les vidéos , notamment au Tokyo Game Show , où le jeu avait fait forte impression , cette fois ci non pas pour les "hostess" qui composent généralement le stand mais pour ses joyeux zombies dont le stade de décomposition sera à point pour la release du jeu !

Arrivé au Yamada Denki Labi 1 d'Ikebukuro aux alentours de 13 h (oui , oui j'étais un peu à la bourre) , les 3 stands de test tenus par des membres du staff Sega étaient déjà pris d'assaut par les joueurs.

Une armada de joueurs multipliée par la limite de 10 minutes de jeu imposée par la démo , je vous laisse faire le calcul :) .

Après avoir vu joueurs et joueuses repartant tous avec leur fameux pied de verre à l'effigie de la licence , c'est le regard plein d'incertitude que j'attendais l'éventuelle arrivée du producteur pour la séance dédicace sur laquelle je spéculais à l'annonce de l'événement...

Au bout de 2h d'attente qui allait enfin être récompensé une annonce est soudainement faîte et une deuxième file d'attente plus imposante est aussitôt créée.

Mes soupçons étaient bel et bien confirmés et c'est grâce à mes amis avec qui je prévoyais d'aller à Joypolis pour une transition idéale avec l'événement que j'ai pu continuer mon bout de chemin jusqu'au stand de test sans avoir à me préoccuper de la cinquantaine de personnes qui sortaient jeux , art-books , voir Ps3 à l'effigie de la série (grrr) pour une séance dédicace désormais confirmée...

2 joueurs me séparant de la borne de test , voilà que surgit non pas Toshihiro Nagoshi mais le doubleur qui contribue grandement au charisme de Kazuma Kiryû et qui d'après ce que j'ai vu fait le bonheur de certaines de ces dames , j'ai nommé Takaya Kuroda !

L'endroit par lequel il avait choisit de faire son entrée était m'était vraiment favorable et c'est sans aucun problèmes que j'ai pu lui serrer la main tout en profitant d'un live de "Kazu-chan" (comme dirait Majima)...

Une bien belle surprise à la suite de laquelle j'ai enfin pu m'essayer à Ryu Ga Gotoku of The End...

Je me suis vu tendre un pad Ps3 (ca fait longtemps d'ailleurs...) nettoyé après le passage de chaque testeur pendant que Takaya Kuroda amusait la galerie et la mettait au défi de le battre au Janken pour remporter une coquette somme de 10000 Yens !

Y'a pas à dire avec la tentative de corruption de ses fans , Takaya Kuroda était le candidat parfait pour doubler un Yakuza :lol: .

La démo lancée , les cut-scenes passés , un détail que je n'avais pas remarqué durant l'attente me frappe , les voix digits sont toujours présentes !

A interpréter comme vous le voulez , mais en tant qu'amateur de jeux typiquement japonais je trouve que ca a du charme et préserve quelque part une certaine tradition que l'on retrouve dans la plupart des jeux du pays , le meilleur exemple étant la saga des Dragon Quest...

Le jeu plutôt qu'un trailer permettant un avis plus concret , je dois admettre que les graphismes sont plus que corrects pour ce qui se fait aujourd'hui , espérons seulement qu'il ne sera pas dépassé techniquement par les Uncharted 3 , Last Guardian et autres Final Fantasy Versus XIII durant son éventuelle localisation ; comme ca avait été le cas pour Ryu Ga Gotoku 3...

Pour cette démo , on se retrouve avec arsenal bien complet dans la peau de Shun Akiyama (parmi 4 personnages sélectionnables) assisté par Shimabukuro Rikiya qui pour l'heure ne gueule plus "aniki" à tout va  , un bon point qui reste certes un détail mais nul ne doute que je n'ai pas été le seul à être gonflé par ce personnage plutôt envahissant...

Le menu quant à lui est relativement complet , la sélection d'armes se fait par assignation sur la croix directionnelle et un système d'interaction avec son partenaire (à la manière de Resident Evil 5)  fait son apparition...

Une fois le tutoriel présentant les bases du jeu passé , on se retrouve dans Karumacho où une horde de zombies vous attend.

Bien décidé à voir si le soft a été optimisé ou non , je lance une grenade dans le tas et...

Oui je vous rassure ca a fait "boum" :mrgreen:   mais outre les lambeaux de chair qui volaient en éclat , on pouvait également constater une chute de framerate.

Sans oublier la caméra trop sensible par défaut même si je pense qu'à ce niveau là c'est remédiable.

J'ai en revanche , le plaisir de vous annoncer le retour des QTE qui sont très variés et en mettent littéralement plein la tronche puisqu'ils sont exploités par le système des "spécial finish" réalisables à l'aide ou non de vôtre partenaire.

Globalement on peut en conclure que le système de combat est toujours aussi dynamique de par ses effets visuels et des nombreux objets mis à disposition pour massacrer ses ennemis (qui a dit Dead Rising ? :mrgreen: )

Pour finir avec le côté gameplay ,  le système de tir est similaire à celui d'Uncharted dans la mesure où il est suffisamment mis au point pour ne pas s'emmerder avec 60 zooms différents et 40 gadgets sur chaque arme , l'on retrouve également le tir à la volée déjà présent dans les précédents opus...

Je vous ai d'ailleurs capturer 9 minutes de gameplay où vous pourrez je l'espère , avoir un aperçu plus poussé du jeu , de son charmant bestiaire et si vous tendez l'oreille des bruitages et des musiques toujours aussi bons dans l'ensemble.

Les 10 minutes passées (dont une bonne moitié à me marrer avec l'employé de Sega) je me suis vu remettre le fameux pied de verre à l'effigie du jeu.

Hélas , j'ai beau en avoir demandé un deuxième en prévision d'un concours , les consignes étaient formelles : un seul par personne...

Moi qui pensait avoir l'émissaire du hérisson dans ma poche , bien c'est raté !

Un ouf de soulagement poussé , je suis aussitôt alerté de l'arrivée de Toshihiro Nagoshi en personne par les ovations de la foule !

Ni une , ni deux , je fonce à ma place où m'attendaient mes deux fidèles compagnons japonais que je remercie encore même si ca a été déja fait avec le Domburi que je leur ai payé par la suite :mrgreen:

L'occasion pour moi de vous dévoiler l'objet qui lui fut présenté pour la signature et qui ira à merveille avec le pied de verre obtenu précédemment.

Après lui avoir fait part de mon enthousiasme et d'avoir rit en sa compagnie vis à vis l'horrible traduction du titre de la saga voilà que je lui tend la bouteille de nihonshu (saké pour les occidentaux) et sa boite à l'effigie du jeulimitée à 5000 exemplaires pour pas une mais deux signatures !

Et pour finir en beauté la photo souvenir où vous pourrez entrevoir la tignasse qui me vaux souvent le surnom de Cloud sur place , un comble pour le fan de Final Fantasy que je suis même si je préfère de loin le VI :mrgreen: ...

Au vue de l'heure , pas de Joypolis mais un retour à la maison avec de très beaux objets et une très bonne impression pour Ryu Ga Gotoku of The End qui je le rappelle sortira le 14 Mars au Japon dans une édition Normale et Deluxe dont je détaillerai le contenu sous peu ;)

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. olivier93 dit :

    selon toi dans l’ensemble les japonais ont aimés cette démo ou alors sans plus ? y avait vraiment foule, par rapport au précédent épisodes ? :wink:

  2. bababaloo dit :

    Cet épisode a vraiment l’air bien barré et c’est juste excellent ce genre d’Event ! Merci pour le compte rendu :mrgreen:

  3. Sp!nz dit :

    Dans l’ensemble je dirai que le jeu a littéralement charmé les joueurs et joueuses (si on met ceux qui étaient là par hasard)

    Beaucoup dont moi ont « décortiqué » la démo à la rechercher d’éventuels défauts et au final seul la baisse de framerate lors des explosions est gênante

    Pour ce qui est de la transition avec le côté survival-horror , je n’ai hélas pas eu l’occasion de poser la question mais de ce que j’ai vu dans les trailers diffusés sur place et au Tokyo Game Show , tout ce qui fait le charme de la série a été plus ou moins conservé

    Reste à savoir de quelle manière car des hostess clubs au beau milieu de ce genre d’apocalypse , je demande à voir :mrgreen:

    Pour en revenir au succès potentielle du soft , c’est dur à dire sachant que ces sessions sont prévus sur toutes l’archipel et l’événement a l’air d’avoir été très peu communiqué (je remercie d’ailleurs Sega Bits qui m’en a informé)

    Pour dire , je n’ai pas vu une seule pancarte ou affiche promotionnelle indiquant la tenue de cet event devant le magasin , fallait vraiment être à l’étage concerné pour être mis au parfum

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :