Current Gaming, Tests

[Test] Dragon Quest IX Les Sentinelles du Firmament

Alors que la saga Final Fantasy du même éditeur ne cesse de faire couler de l’encre à cause du très controversé Final Fantasy XIII , Dragon Quest , son homologue , se faisait plutôt discret malgré deux excellents remakes sortis sur Ds…

Seulement , bien avant que des publicités aux goûts discutables ne fassent leur apparition sur nos écrans , nous étions déjà en train d’affuter nos doigts , afin d’accueillir comme il se doit , ce nouvel opus

Squarenix (ou plus précisemment Enix) a-t-il réussi son pari ?

C’est ce que nous allons voir tout de suite

Envoyez valdinguer les cavaliers de gluants , et prenez leur place !

En route !

-Scénario :

Dragon Quest , c’est avant tout une série qui arrive à trouver le juste milieu entre le loufoque et le sérieux

Outre les jeux de mots et l’humour douteux (mais pas pour autant déplaisants) de ce 9ème opus , nous en retiendrons un scénario bien ficelé et une histoire captivante

Le début de l’histoire se déroule dans les cieux , ou règne des êtres quasi-divins (les Célestelliens) veillant depuis la nuit des temps sur le monde inférieur , le Protectorat

Ce peuple élue dont vous faite partie est investi d’une mission salutaire : la récolte de « bienveillence » ; une reconnaissance matérialisée des êtres issus du Protectorat , destinée à nourrir les racines de l’arbre d’Ygdrassil pour en faire naitre des fruits sacrés (les Fyggs)

Cette arbre régnant fièrement sur le Protectorat est la clé du salue qui permettra aux Célestelliens de rejoindre le Royaume du Tout-Puissant à bord de l‘Orion Express


Alors que les dernières bribes de bienveillence résultants de vos qualités de Gardien trouvent refuge dans l’Ygdrassil , un événement imprévu a lieu…

Les Célestelliens sont dépossédés de leur auréole et de leurs ailes pour chutter dans le Protectorat et ainsi donc devenir de simples mortels

La transition est dure , mais vôtre personnage ne se laissera pas abattre et sera investi d’une nouvelle tâche : la collecte des Fyggs éparpillées au quatre coins du monde des mortels

La quête commence…

-Gameplay :

Bien qu’à première vue le gameplay puisse sembler classique , il suffit de creuser un petit peu pour voir naître pas mal de nouveautés dans cet épisode

Le premier élément à relever sera sans doute , la customisation de vôtre personnage qui jusqu’à présent n’avait que le nom de personnalisable

De plus , un mode online permettant l’ajout de quêtes additionnels , l’achat d’objets inédits chez le pnj spécifique et le multijoueurs a également été instauré

Malheureusement le mode multijoueurs n’a d’intérêt qu’en présence d’utilisateurs possédant également le jeu , mais la communauté Dragon Quest organise régulièrement des events irl pour pouvoir en profiter

Autre chose intéressante à noter grâce au mode online , à savoir : la présence de « guest stars »

En effet , vous aurez le plaisir de (re)découvrir des personnages ayant officiés dans les anciens Dragon Quest qui vous offriront des objets que vous ne trouverez généralement nul part ailleurs

Pour en revenir à l’aspect local du jeu , seul les mauvaises langues vous diront que le jeu n’a aucun intérêt en solo puisque vous pourrez recruter 3 personnages supplémenaitres (que vous aurez préalablement créé) pour vous aider dans vôtre quête , mais bien évidemment le fait que ses personnages ne soient pas pourvu d’identités réelles rendra l’aventure plus monotone mais pas pour autant inintéressante

Nous noterons également le retour des « job classes » (vocations) qui seront proposés au nombre de 12 si vous avez rempli les conditions permettant l’accès à celles-ci ; et l’implantation d’emotes , dont certaines nécessaires à la progression ou à la réalisation de quêtes

Concernant les combats , le système est toujours le même et se contente donc d’un tour à tour mais nous apprécierons quand même le retour de la vue subjective

-Graphismes :

Malgré le côté SD (Super Deformed) imposé sur bon nombre de Rpgs de la DS , je dois avouer que le charme prend facilement avec Dragon Quest IX

Akira Toriyama , l’éternel character designer des Dragon Quest n’a toujours pas perdu de son talent , et c’est avec plaisir que nous reconnaissons des traits que nous sont familiers au milieu de tons très doux et colorés


Mais tout ça n’est rien à côté des séquences animées qui bien que trop rares , sont à en couper le souffle !

-Bande-son :

La bande son (que j’ai d’ailleurs commandé) est signée par Koichi Sugiyama , une figure ayant contribué à la majorité des Dragon Quest , qui nous délivre des notes divines au travers des micros de la Ds

Certains thèmes inusables de la série font bien évidemment leur retour dans cet opus 🙂

Nous pourrons éventuellement relever l’ajout de nouveaux sons d’ambiance comme les applaudissements et les acclamations des foules ; et le retour des voix digits

-Durée de vie :

180 quêtes , de nombreux secrets à découvrir , un scénario captivant à nous faire perdre toute notion du temps , une liste d’objectifs à atteindre et passage obligatoire : le farming des gluants de métal :mrgreen:

Autant dire que tout est mis en oeuvre pour vous assurer des mois de bonheur et si vous n’en avez toujours pas assez , vous pourrez compter sur les fréquentes mise à jours de contenus destinées à rallonger cette durée de vie déjà conséquente

-Conclusion :

Le savoir faire de Yuji Horii , les coups de crayons d’Akira Toriyama et les notes de Koichi Sugiyama ont fait naître un fruit qui mériterai d’avoir sa place dans l’arbre de l’Ygdrassil

Le seul pépin étant , le rôle trop secondaire que joue vôtre équipe en local

Avec sa durée de vie gargantuesque , son histoire enchanteresse et son ambiance fidèle à la série , il sera dur de résister à Dragon Quest IX sous un soleil d’été

Seulement attention aux coups de soleils !


Vous pourriez également aimer...

4 commentaires

  1. FeRiN! a dit :

    Très bon test ( comme d’hab 😉 ).

    J’ai été aussi conquis par ce jeux. J’ai eu pour l’instant l’occasion de jouer seulement en solo, mais le fait de pouvoir créer des alliés est très agréables.

    J’en suis qu’a environ une dizaines d’heure de jeu, mais je compte m’y mettre a fond la semaine prochaine.

  2. T’as de quoi faire 😀

    Tu vas te régaler quand y’aura la séquence animée si tu ne l’as pas déjà vu

    Sinon ca va ? tu supporte le farming des metal slimes ? ;D

    Bon c’est relativement plus simple puisqu’on voit les mobs sur le terrain donc pas de mauvaise surprise ^^

  3. FeRiN! a dit :

    Yep je l’ai vu sur la DS d’un pote, mais pas encore dans ma sauvegarde. Sinon j’ai ma technique, je me met un bon petit podcast et sa passe tout seul ^^ »

  4. C’est clair que ca rend tout de suite le farming plus supportable :p

    De toute façon faut aimer le farming pour jouer à Dragon Quest ;D

    Personnellement je l’ai terminé (en même temps je me permettrai jamais d’écrire un test sans l’avoir fini) donc du coup je quête

    Par contre les quêtes pour les vocations sont assez chiantes je trouve

    Je veux changer mon voleur pour artiste martial et mon troubadour pour un paladin qui portera sans doute une lance

    J’aurai bien vu un prêtre hybride avec une lance d’un côté et le heal de l’autre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.