[Striptease] Dreamcast Tsutaya Rental Set

Bannière Consoles Collector

Si une mallette devait être la fierté de tout bon salary-man alors le set de location Dreamcast pourrait sans l'ombre d'un doute être celle de tout bon admirateur de Sega.

Son écrin de mousse abrité au sein d'une mallette noire fait de la Dreamcast Tsutaya Rental Set l'un des modèles disposant d'un packaging des plus insolites.

Si l'on fait abstraction des caractères oranges présents sur les manettes et son capot , la Dreamcast ici présente reste bien banale voire en deçà des capacités d'un modèle standard mais avant d'aborder ces points là je pense que personne ne sera contre une petite leçon d'histoire :)

Afin de promouvoir ce qui restera sa dernière console , Sega eut la brillante idée d'adresser une requête pour le moins surprenante à la chaîne de magasins Tsutaya : celle de la distribution de sets de locations.

Cette opération promotionnelle qui de prime abord peut paraître anodine ne l'est pas au Japon car la location de consoles et de jeux-vidéo y demeure tout simplement interdite , alors comment se fait-il que Sega ait réussi à réaliser à 2 reprises cette exploit ?

Jusqu'à ce jour cela reste un mystère mais plutôt deux fois qu'une Sega a réussi confirmer son slogan (non je le dirai pas :mrgreen: )

Les mallettes furent déployées au travers de 800 magasins moyennant 400 ¥ pour 1 semaine de location , ainsi l'utilisateur pouvait repartir avec le strict nécesaire qui comprend :

  • 1 x Console Dreamcast
  • 2 x Manettes
  • 1 x Gd-Rom What's Shenmue
  • 1 x Démo au choix
  • 1 x Guide de Démarrage
  • 1 x Set de Flyers
  • 1 x Câble RCA
  • 1 x Câble Ethernet
  • 1 x Câble d'Alimentation

Si je me réfère à la politique du magasin et à ma malheureuse expérience , la location était soumise à un contrat qui stipulait que tout retard serait pénalisé par une amende relative aux nombre de jours ayant dépasser la date fixée.

Malheureusement le projet fut très vite avorté ce qui laisse à l'heure actuelle peu d'exemplaires dans la nature.

La partie hardware scindée du reste par un rabat est agencée dans une mousse anti-choc tandis que les Gd-Rom et la documentation trouvent refuge dans des pochettes greffées à l'opposée.

Les inscriptions ドリームキャスト 体験版 qui n'auront échappées à personne sont imprimées directement sur le capot de la console ainsi que sur les manettes , elles signifient Dreamcast Taikenban qui se traduit simplement par : "Dreamcast version d'essai"

Mais la plus grosse particularité de ce modèle réside surtout au niveau de sa façade dont 2 ports de manettes sont volontairement obstrués.

Les pads ne sont pas en reste et se voient également amputés d'un port réservé à  un vmu / rumble pack.

Comme il s'agit d'un des sujets de l'actualité , le départ inattendu de Yu Suzuki m'incite à vous parler du fameux "What's Shenmue" qui fut un atout de taille pour vanter les capacités de la console.

Cette démo quelque peu spéciale est composée de deux parties :

  • La première permet d'apprécier la modélisation faciale de 4 personnages au travers de brèves séquences démontrant un degré de qualité inédit pour l'époque.
  • La deuxième partie qui demeure la plus intéressante vous met dans la peau d'un Ryo Hazuki investit d'une mission peu conventionnel : il doit retrouver Hidekazu Yukawa , l'ambassadeur de la Dreamcast.

Pour l'heure Dobuia Street est mise à disposition du joueur qui doit récolter des informations auprès de ses habitants.

Bien que la zone d'exploration soit limitée par les PNJ , cette petite promenade sera l'occasion d'introduire le système QTE auquel les développeurs ont encore recours.

Après avoir fait un tour d'horizon et déclencher une séquence de combat contre des zokus bien familiers , Ryo Hazuki reçoit la carte de visite digitalisée (s'il vous plait) de Yukawa de la part du gérant de You Arcade , en la retournant vous trouvez les indications temporelles et geographiques de son prochain passage , ce qui laisse le temps de faire mumuse avec le jeu de flechettes et les bornes d'arcade aux alentours , d'aller taper un brin de causette à Nozomi et Tom ou encore d'aller admirer le QG de Sega présent dans le background de l'allée.

Une fois le temps tué et le point de rendez-vous atteint , Yukawa sort brusquement de l'immeuble et se met aussitôt à courir , Ryo est à ses trousses dans une nouvelle séquence QTE qui s'achève à son entrée dans le game center.

Les fans de la licence y auront très certainement reconnu un calque basé sur la scène de Jimmy.

Le scénario se poursuit à l'intérieur où Ryo Hazuki découvre l'homme terrifié par un délinquant dont la mise hors-service marquera , après une petite discussion , la fin de votre liberté de jeu et le réveil soudain de Yukawa qui s'était assoupi dans un bureau dévoilant une pile de Dreamcast.

Son regard se tourne vers une affiche du jeu et la démo prend fin sur l'enthousiasme du personnage qui sera vite remplacée par une réalité que nous avons tous connu.

Il existe aussi une VHS de What's Shenmue ainsi qu'une démo alternative distribuée par Famitsu dans laquelle Ryo Hazuki collabore avec un Yukawa désespéré pour vendre des Dreamcast , mais ça c'est une autre histoire...

Pour en revenir au sujet initial , Sega avait mis en circulation un autre set de location similaire qui fait bien souvent l'objet de confusion avec la version Tsutaya , il m'est d'ailleurs arrivé de voir le contenu d'un set dans la mallette de l'autre :roll:

Compte tenu du meli-melo engendré par la conception de certaines Dreamcast c'est tout à fait compréhensible  :mrgreen:

Laisser un commentaire | Rétrolien |
  1. princedelu dit :

    Belle pièce ! je ne l’avais jamais vue !

  2. Linanounette dit :

    Enorme cette version! Encore une jolie pièce (certes plus pour son histoire que pour son look :) )

  3. Sp!nz dit :

    Elle est plus belle en vrai mais la mallette a vraiment un gros défaut : elle est très sensible aux rayures

    Du coup je m’efforce de la protéger avec un film plastique (que je suis en train de remettre d’ailleurs :mrgreen: )

  4. Nounours dit :

    Amazing =D

  5. Tibo dit :

    Vraiment passionnant, je ne connaissais pas ce modèle 8O

  6. Vraiment sympa cette histoire :) Tu sais vraiment trouver des modèles rares toi ^^ :bave:

  7. Sp!nz dit :

    @ Tibo : merci pour le « j’aime » :)

    @ Sébastien.D : Disons que j’ai su les chopper au bon moment :mrgreen:

    Et le meilleur reste à venir :P

  8. Setsuan dit :

    Encore une pièce de folie dans ta collection.
    Une vue d’ensemble de celle-ci serait une bonne idée d’article d’ailleurs ?

  9. Dentifritz dit :

    Alors je connaissais cette version bien sûr, et j’ai également déjà parcouru les 2 versions de What’s Shenmue (la bleu et la jaune de famitsu) mais tu as quand même réussi à m’apprendre quelque chose : je ne savais pas du tout que les ports manettes et que le second port VMU étaient bloqués en série sur ce modèle de location.

    Un bien bel objet de collection, il faut dire que la Dreamcast est la console de salon qui se prête le mieux à la collection.

  10. Sp!nz dit :

    @ Setsuan : c’est prévu mais le temps de monter le dossier Dreamcast et pour me remettre dans le bain , je préfère présenter ça individuellement et puis ça serait un gachi de tout dévoiler d’un coup :D

    Par contre je présenterai ma collec Cave dès que j’aurai rassemblé ce qui est resté à Tokyo et finit d’agencer la vitrine !

    @ Dentifritz : je préfère de loin la Famitsu qui ne manque clairement pas d’originalité.

    C’est vrai que je préfère largement collectionner les Dreamcast que le reste car en plus de bénéficier d’un charme hors du commun , les trivias qui rodent autour et les contextes dans lesquelles elles ont été conçu sont vraiment intéressants malheureusement il y’a beaucoup d’intox sur le net , je m’efforce de les corriger.

    Quelque part la nostalgie joue aussi puisque la période qui a vu naître la Dreamcast symbolise mon premier voyage au Japon en compagnie d’un parent , pour moi la console était révolutionnaire et ne m’a pas laissé indifférent , la preuve :mrgreen::mrgreen:

  11. Kawa dit :

    J’adore …
    Stp Monsieur SEGA revient faire des consoles magiques comme la défunte Dreamcast ^^

  12. Sp!nz dit :

    Le retour de Sega sur le marché des consoles risque d’être compromis d’autant plus qu’ils tirent leurs plus gros bénéfices dans le secteur arcade mais avec le récent départ de Yu Suzuki qui sait ?

    Peut-être bien que de son statut de concepteur associé à sa notoriété en résultera une nouvelle console , on en avait vaguement parlé sur Gamekult et certes ce genre de projets requiert un budget colossale mais sait-on jamais :D

  13. Kawa dit :

    Oui enfin je disais ça comme ça … c’est juste que la dreamcast fut comme une révélation pour moi … LA console à mes yeux.

  14. Sp!nz dit :

    J’ai été dans le même cas :)

  15. bababaloo dit :

    Superbe pièce de collection et véritable découverte pour moi ! Merci pour ce billet ultra détaillé et renseigné.

  16. Sp!nz dit :

    Tiens , je pensais que tu connaissais au moins son existence 8O , c’est vrai qu’il court moins les rues que la version standard mais tout de même Bababaloo !

    Tu me déçois :mrgreen:

Laisser un commentaire

Abonnez vous à mon flux RssSuivez moi sur Twitter ! Ne manquez rien sur mon Instagram ! Retrouvez moi sur Facebook !
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :
%d blogueurs aiment cette page :