[Critique] Get Backers

Get Backers est un Shonen paru pour la première fois dans le Weekly Shōnen Magazine en 1999.

Né de la collaboration entre le dessinateur Rando Ayamine et le scénariste Yûya Aoki, ce manga comptant pas moins de 39 volumes est édité par Pika Editions en France.

La série étant désormais achevée, il est temps de vous délivrer ma première critique.

getbackers01couvScénario :

L'histoire met en scène deux jeunes garçons aux pouvoirs surhumains formant un duo connu sous le nom de "Get Backers"

Amano Ginji peut produire et controler de l'électricité grâce à ses cellules sur-développées, Mido Ban quant à lui possède une force de poigne pouvant atteindre les 200 kg de pression ainsi qu'un oeil maléfique, le Jagan, lui permettant de plonger sa victime dans une illusion d'une minute où elle perdrait toute notion du temps

Leur travail si c'en est un consiste à accomplir les requêtes de leurs clients en récupérant leurs objets égarés ou volés.

C'est au sein des quartiers de Shinjuku que les deux héros tentent de joindre les deux bouts en offrant leurs services de récupérateurs jusqu'au jour où Heaven, leur intermédiaire toujours prête à leur refiler des plans foireux, leur propose une mission.

Sans le savoir, celle-ci marquera le début de la confrontation de Ginji face à son destin qui le conduira au Mugenjo, un endroit mystérieux coupé du quotidien tokyoïte.

Si les débuts sont relativement simples à suivre, les possibilités infinies du Mugenjo aspirent petit à petit le lecteur dans l'incohérence et la confusion la plus totale.

Effet voulu par le scénariste ? Scénario partiellement bâclé ? peu importe.

Pour un Shonen, celui-ci est exagérément sophistiqué rendant par moment la lecture très pénible.

Dessins : 

Rando Ayamine est parvenu à doter ses personnages d'un charisme certain.

La finesse des dessins et le niveau de détail des décors qui en découlent rendent les affrontements particulièrement intensif.

Malheureusement, plus on avance dans le manga et plus les scènes de combats se font brouillons au milieu d'un chaos de pluie de verre et d'explosions en tout genre...

On notera tout de même une nette amélioration des visages avec des traits plus soulignés au profit d'émotions mieux ressenties.


Conclusion :

Avec un début très prometteur , Get Backers était très bien partie pour devenir un incontournable dans le monde du manga...

Malheureusement l'excès de zèle de l'auteur aura tendance à freiner l'enthousiasme du lecteur à mi-chemin de la lecture qui deviendra d'avantage une tâche qu'un plaisir.

Avis Get Backers

Laisser un commentaire | Rétrolien |

Laisser un commentaire